Bourgogne 1500 volts un réseau du RMB
  • Actuellement 497 Aiguillonautes soutiennent Aiguillages assurant 72 % du budget annuel nécessaire à la pérénisation de la chaîne. Il ne manque plus que 189 contributeurs pour que ce projet soit viable. Découvrez comment vous aussi, vous pouvez soutenir Aiguillages en cliquant ici ou sur le lien Soutenir.

Bourgogne 1500 volts

un réseau du RMB

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Bourgogne 1500 volts un réseau du RMB

Transcription :

Au nord de Dijon sur la ligne PLM, il existe un site ferroviaire bien connu des amateurs. Celui de Plombières, avec sa double voie banalisé et son garage actif. le Rail Miniature de la Boucle, un club de modélisme ferroviaire installé à Genevilliers en région parisienne en a réalisé l'évocation que je vous présente dans ces Rendez-Vous du Lundi d'Aiguillages.

Bourgogne 1500 volts, c'est le nom de ce réseau d'exposition du RMB de Genevilliers, qui avait été présenté pour la première fois à Meursault fin 2016 et que depuis on a pu revoir dans différentes expositions, comme ici, à celle organisée pour les 10 ans du Liberty Rail. Un réseau sur lequel les machines électriques roulent panto levé.

Si la ligne du PLM, reliant les trois plus grandes agglomérations françaises Paris, Lyon et Marseille a été ouverte dès 1857, elle a connu de grosses transformations lors de son électrification à partir du milieu du XXème siècle. Le premier tronçon affecté est celui reliant Laroche-Migennes à Dijon qui fut mis sous tension en décembre 1949. Prévoyant l'augmentation du trafic qui suivrait naturellement la réduction des temps de parcours, la SNCF cherchait une solution pour augmenter le débit sur la ligne dans l'un et l'autre sens. Le doublement du nombre de voies aurait été la plus simple. Malheureusement dans le secteur situé au nord de Dijon, elle n'était pas envisageable. Sur une 30 aine de km, les ouvrages d'arts, ponts, viaducs et tunnels se succèdent. Impossible techniquement et financièrement de rajouter ne serait-ce qu'une voie, à celles existantes. Rien que le tunnel de Blaisy-Bas d'une longueur de 4km constituait une contrainte difficile à contourner. La décision est alors prise de doter la ligne de technologies nouvelles et de lieux de garage, aménagés en moyenne tous les 10 km entre Dijon et Laroche-Migennes. 7 seront installés. Selon la place disponible sur le terrain, une ou deux voies d'évitement seront posées. Elles sont reliées par des bretelles de Liaison. Tout comme les voies principales, elles sont banalisées, c'est à dire que des trains peuvent les parcourir dans les deux sens, en fonction des pointes de trafic constatées vers la capitale française ou celle de la Bourgogne. A Plombières, il n'y avait la place que pour une seule voie de garage. Elle a été aménagée entre les deux voies de circulation. Ces dispositifs permettent toujours à l'heure actuelle, à des trains rapides de dépasser des convois plus lents. Du côté des nouvelles technologies déployées, on trouve la Commande Centralisée de la Circulation (CCC) et le Block Automatique Lumineux (BAL). Pour ce qui est de la Commande Centralisée de la Circulation, tout est décidé à partir de Dijon. Quand au block Automatique Lumineux, il permet d'assurer la sécurité des trains, en évitant que deux d'entre-eux ne se rattrapent grâce à un système de cantonnement désormais classique.

Bourgogne 1500 v, le réseau du RMB mesure 15 mètres de long pour 3 de large. Il s'inspire fortement du site de Plombières les Dijon, sans pour autant en être une reproduction exacte. Les deux extrémités sous portail de tunnel, bien pratiques pour le passage des trains en coulisse l'éloigne de la réalité du terrain, mais pour le reste tout y est. L'esprit de la ligne, son alimentation en 1500 v, la voie banalisée, la végétation qui reproduit bien ce que l'on peut trouver dans cette partie de la Bourgogne et bien sur le garage actif, dont le fonctionnement est reproduit sur la maquette. Comme dans la réalité, cette voie d'évitement permet de stocker des rames le temps que des trains plus rapides les dépassent sur les deux autres voies qui peuvent être exploitées indifféremment dans l'un ou l'autre sens. Le réseau est piloté manuellement. Les conducteurs doivent observer la signalisation qui est fonctionnelle. Les trains sont contrôlés par une centrale Lenz qui a été installée il y a plus de 10 ans et qui depuis à donné toute satisfaction. Jusqu'à 6 trains peuvent s'engager sur les voies de la maquette, même si le système en permettrait plus, les modélistes du RMB ne s'y aventurent pas, par souci de réalisme.

Le Mistral, rame mythique de cette époque et de cette ligne-là est bien évidement représenté. Pour les autres compositions les membres du club s'attachent à faire circuler des trains cohérents en terme d'époque.

La caténaire, n'est pas alimentée, mais elle est tendue et les locomotives circulent pantographes levés, ce qui n'est pas toujours le cas sur les réseaux représentants des lignes électrifiées. Il est vrai que pour parvenir à un bon résultat il faut bien le réfléchir, passer du temps à sa conception et à sa réalisation. Les réglages sont nombreux et le tout prend pas mal de temps. Les membres du RMB, ont passé 10 ans à la construction de ce réseau.

Le Rail Miniature de la Boucle est installé dans le quartier du village à Genevilliers depuis un peu plus de 20 ans. La fondation du club est beaucoup plus ancienne puisqu'elle remonte au début des années 80, mais il s'agissait alors d'un club de passionnés de modèles réduits de voitures qui a au fil du temps évolué vers le modélisme ferroviaire. Aujourd'hui ses membres ne pratiquent plus que le HO. Parmi les autres réseaux qu'ils ont construit, plusieurs sont fixes, d'autres peuvent sortir en exposition. Après avoir conçu plusieurs réseaux à voie unique, les membres du club avaient envie de rouler lourd, et de revenir au gros chemin de fer. Après un rapide sondage, c'est le projet d'évocation du site de Plombières qui a remporté le plus de suffrages. Plusieurs adhérents sont partis sur place réaliser des centaines de photos à partir desquelles le décor a été élaboré. Pour quelques temps encore, cette maquette va rester le réseau phare du club et faire l'objet de quelques améliorations. En particulier de nouveaux détails vont être placés sur la voie, et comme dans la réalité, la végétation va continuer de pousser.



Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Echelle Ho