Jouef : l'exposition des 75 ans à Champagnole

Jouef : l'exposition des 75 ans

à Champagnole

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Jouef : l'exposition des 75 ans à Champagnole

Transcription :

Entre Noël et le jour de l'an, l'association Jouef 39 avait organisé une exposition multi-modélisme, à dominant largement ferroviaire, pour célébrer les 75 ans de la marque Jouef. Je vous fais visiter cette exposition et je vous parle également du passé, du présent, mais aussi de l'avenir de Jouef.

Jouef 39, c'est une association regroupant d'anciens salariés ou de sympathisants du célèbre fabriquant de trains électriques qui a quitté la ville il y aura bientôt 20 ans. Les années ont passées, mais les souvenirs sont restés ancrés dans bien des mémoires de Champagnolais qui ne manqueraient pour rien au monde une occasion de rappeler que le berceau de Jouef se trouve ici à Champagnole, dans le Jura ou à la grande époque, la marque faisait vivre plus d'un habitant sur 10. C'est ainsi que les 27 et 28 décembre a été organisée une exposition pour célébrer sur place les 75 ans de l'entreprise.

L'exposition ne durait qu'une journée et demie, elle était positionnée en plein milieu de la période des fêtes de fin d'année mais ça ne l'a pas empêchée de faire le plein, et de comptabiliser plus de 7500 visiteurs. Elle n'était pas exclusivement orientée autour du matériel produit par Jouef, les visiteurs étaient accueillis par la locomotive Tigerli du Conifer, ils pouvaient découvrir à l'entrée une belle collection de Mécano et dans la grande salle ou étaient disposés une petite dizaine de réseaux, la très grande maquette à l'échelle N de Jean-Marc Monin, représentant la gare de Châlon sur Saône, ou encore celle de la ligne des hirondelles par le club Diablo Rétro de Morez. Une bonne nouvelle à propos de cette association et de ce réseau que je vous est présenté il y a quelques mois dans Aiguillages, ses membres ont pu retrouver un nouveau local pour l'exposer, près du musée de la lunette à Morez et le déménagement devait se faire dans la foulée de l'exposition. Les autres réseaux présentés étaient purement Jouef. Il y avait celui de Didier Mathey encore en cours de construction et dont je vous ai parlé dans le reportage consacré à l'exposition Haut-Doubs Miniature à Valdahon, ou il avait été présenté pour la première fois en exposition, la bulle d'Alain Pras, ou encore ce réseau rappelant les tous débuts de Jouef, à l'époque ou les trains étaient encore mécaniques et remontés avec une clé. La raison pour laquelle Jouef s'est installé à Champagnole, est que s'était développé dans la ville et plus largement dans le département du Jura tout un savoir faire autour de la micro-mécanique. La Suisse et sa très importante industrie horlogère étant voisine. Ce réseau, était là pour nous rappeler qu'avant de devenir électriques, les trains jouets étaient mus par des mécanismes d'horlogerie.

C'est tout le savoir-faire de micro-mécanique qu'il y a sur le territoire et que nous avons toujours sur le territoire, qu'il y avait à Morez avec la lunetterie, mais qu'il y avait aussi à Champagnole avec la micro-mécanique qui continue avec la micro-mécanique à décolletage qui continue sur Champagnole, et le lycée Paul-Emile Victor à Champagnole continue à former des mécaniciens, des micro-mécaniciens pour répondre aux besoins des industries locales. Il y a vraiment un vrai savoir faire de la minutie, de la précision, de la patience, et surtout la solidarité entre les salariés et de la fidélité vis à vis de l'entreprise. Il ne faut pas oublier que dans les années 75 Jouef, sur Champagnole, on venait travailler au Jouef, et Jouef sur Champagnole c'était plus de 1000 personnes, c'était un dizième de la population qui était occupée. Il y avait 13 usines sur le Jura, à Foncine, Champagnole, Salins, Séllières, sur le Haut-Doubs aussi, sans compter tout le travail à domicile qui était fait, c'était une fourmilière !

L'association Jouef 39 a été officiellement fondée en 2015 et dans la foulée, une section modélisme ferroviaire a été créée en son sein. En 2001 l'entreprise avait été rachetée par Lima qui a aussitôt annoncé la fermeture des usines Jurassienne et leur délocalisation en Italie. Une décision qui est évidemment très mal passée à Champagnole. Parmi les nombreuses opérations mises en place pour organiser la résistance, il y a eu la récupération et la mise à l'abri de plusieurs réseaux que la marque utilisait lors de différentes foires et salons pour la présentation de ses nouveautés. Des maquettes qui ont ainsi échappées à la délocalisation et qui peuvent ressortir aujourd'hui. A l'image de celui-ci

Ce réseau il est resté longtemps à la mairie de Champagnole et quand on a créé ... donc c'était en 2015, on a ressorti un petit peu toutes les anciennes choses et on l'a restauré. On a refait toutes les voies, une partie du décor, la montagne n'existait pas ici par exemple, il y a la partie centrale qui est restée à peu près comme elle était, on l'a un tout petit peu améliorée, et puis on l'a fait donc avec du matériel Jouef, pratiquement exclusivement du matériel Jouef, plutôt de l'ancien, pas du très très très vieux, mais quand même relativement anciens. Dans les sous-sols de notre local véritablement qui seront qui seront petit à petit remis en ordre pour les pour les pour les restaurer et puis pour refaire quelque chose de différent encore. Il y a d'autres maquettes là dans la salle, la maquette qui est tout au bout la bas, qui est une maquette est un petit peu de démonstration qu'on utilise aussi quand par exemple des gens viennent nous voir pour faire essayer leurs trains, on utilise plutôt cette maquette là bas pour faire tourner les trains pour voir s'ils fonctionnent. La deuxième maquette c'est une maquette qui nous a été offerte par un donateur, c'est la petite maquette qui est là, qu'on a mis en place très récemment, et puis vous avez aussi une maquette qui est ancienne, c'est la bulle qui est derrière nous là bas. La bulle qui servait également pour pour les expositions. On l'a gardée ici avec un Picasso qu'on met dedans parce que c'est le Picasso c'est l'emblème véritablement du train du à une certaine époque.

Depuis que l'association Jouef 39 a été créée, les dons de réseaux et de matériels ont afflué de la part d'amateurs qui souhaitent voir leur collection continuer de vivre. Les placards et les sous-sols de Jouef 39 sont pleins et il aurait été possible de remplir sans aucun problème un deuxième Oppidum s'il s'était s'agit de tout présenter. Les locaux de l'association se trouvent de l'autre côté de la rue, juste en face de la salle ou se tenait l'exposition, et précisément, l'un des réseaux reçus en don y était présenté.

Bon, on nous a donné un réseau c'était monsieur Pierre Chaillet de Louhans, qui nous a donné cette maquette. C'était posé sur des panneaux, le retour, c'était posé sur tréteaux. On a décidé de tout refaire, alors l'a enlevé, on a récupéré le devant pour lui faire plaisir on a tout rangé derrière et on a tout refait. On est reparti de A à Z, sur des pieds, on a tout refait en bois, on a acheté des panneaux, on a commencé à un bout et on à tout fait avec de la récupération. C'est la ligne de Louhans là, une partie de la ligne Louhans-Bourg en Bresse. De l'autre côté ça représente un décor imaginaire. Là-bas, c'est pareil. La cascade elle tourne. On a changé la pompe, mais on n'a pas serré les tuyaux … ça a coulé. On la arrêtée. Pris par le temps, on a arrêté de la faire, on va attaquer ça le 6, on va bien voir ...

Du travail en perspective pour la section modélisme de Jouef 39, qui ne compte que 4 membres.

Jouef appartient de nos jours au groupe anglais Hornby qui quand à lui va fêter son centenaire en 2020, un groupe que Brice Granier a rejoint il y a 18 mois en temps que chef des ventes pour la France. A ce titre, il a parcouru l'hexagone pour partir à la rencontre des amateurs et des professionnels du secteur, une expérience qui l'a amené à la conclusion que Jouef devait se recentrer autour de l'idée simple du plaisir de jouer au train, tout en admettant que la page Jouef Champagnole est belle et bien tournée.

Aujourd'hui c'est du Jouef fabriqué en Chine, conçu un peu en France, un peu en Italie, un peu en Espagne, donc il faut pour moi recentrer Jouef sur du franco-français destiné au marché français et Jouef doit avant tout être la marque numéro un sur le marché Français ? C'est très important et pour ça, ça va passer par revenir à l'essence même de Jouef, c'est jouer. Jouef c'est Jouet Français et j'ai envie que Jouef soit une marque avec laquelle on s'adresse aussi à des gens qui veulent juste jouer, et dans cette optique là, dans les prochains mois on va lancer la gamme Jouef Loisirs avec un prix très abordable, avec une loco à 150 euros, ce sera une CC72000, vous le savez très probablement, et il y a un deuxième point c'est qu'on va présenter un modèle complémentaire à cette gamme à Nuremberg donc de rendez-vous à Nuremberg

Rendez-vous ensuite au mois d'avril pour une bourse d'échange qui se tiendra dans ce même Oppidum et au mois de juillet pour l'étape du Tour de France qui passera par Champagnole, car les membres de l'association Jouef 39 entendent bien réaffirmé que Jouef n'a pas ressuscité, car la marque n'est jamais morte.

On a montré à ce 1/10ème de la population de Champagnole qui a travaillé au Jouef, que Jouef existe toujours, on a gardé au cœur cette nostalgie, et on a voulu prouver à nos élus qu'on était capable de faire venir à Champagnole un nombre incalculable de personnes et je pense que là c'est une grosse réussite. J'espère que pour l'étape du Tour de France le 17 juillet, le mot Jouef apparaîtra quelque part pour que les hélicoptères n'oublient pas le site Champagnolais bercé par la marque Jouef.

A l'étroit dans ses murs le club aimerait trouver à Champagnole un local un peu plus grand, et pas mal de ses membres se prennent à rêver d'un lieu qui pourrait recevoir plus régulièrement du public.

Nous ne désespérons pas qu'un jour il y est sur le territoire de la ville de Champagnole une sructure un peu plus pérenne et organisée qui permette d'accueillir les touristes, parce-que derrière ça il y a toute une économie touristique qui est en place. On en connaît puisque on a déjà fait un travail de réflexion au musée du jouet de Moirans, et on sait qu'il y a tout un potentiel touristique et économique. La petite graine est semée, elle est en train de se mettre en place. Comme chaque fois quand il y a des projets comme ça, il faut un petit temps pour que ça se mette en route, mais nous sommes plutôt optimistes par rapport à ça. Mais je crois que autant la région, que la communauté de communes que la commune, que le département ont compris l'intérêt de développement qu'il y avait à faire autour de cette économie touristique qui est liée au modèle réduit. Que ce soit du ferroviaire ou autre chose. Là nous sommes assez confiants sur les années qui viennent. Et peut-être à dans quelques temps pour visiter cette nouvelle structure, on l'espère en tous cas.

En attendant si vous vous intéressez à la période de Jouef à Champagnole, je vous rappelle que le livre Jouef, toute une histoire est disponible auprès de l'association Jouef 39, et que les portes du club sont ouvertes tous les samedis matins. Je continuerais bien sur à vous donner dans Aiguillages des nouvelles des différentes actions de Jouef 39 et de suivre l'actualité de la marque et ses prochaines évolutions sur le marché du modélisme ferroviaire.

Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Echelle Ho