Rencontre avec Pierre Le Feurmou créateur Maquette Création
  • Actuellement 475 Aiguillonautes soutiennent Aiguillages assurant 73 % du budget annuel nécessaire à la pérénisation de la chaîne. Il ne manque plus que 179 contributeurs pour que ce projet soit viable. Découvrez comment vous aussi, vous pouvez soutenir Aiguillages en cliquant ici ou sur le lien Soutenir.

Rencontre avec Pierre Le Feurmou

créateur Maquette Création

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Rencontre avec Pierre Le Feurmou créateur Maquette Création

Transcription :

Bonjour et bienvenu dans Les Rendez-vous du lundi d'Aiguillages, aujourd'hui je vous propose une rencontre avec un artisan dont les productions risquent fort de vous intéresser, surtout si vous cherchez à soigner l'environnement non directement ferroviaire de votre réseau, car concevoir des bâtiments, des véhicules, des barrières et autres accessoires dont la production suppose un travail souvent très minutieux et parfois rébarbatif quand il est par trop répétitif, c'est la spécialité de Pierre Le Feurmou de Maquette Création. Je l'ai rencontré chez lui, dans son atelier en Bretagne, et chez l'un de ses principaux distributeurs.

A la suite d'un licenciement économique, Pierre à du passer par la case reconversion professionnelle. Bricoleur, passionné de maquettes depuis toujours il a naturellement cherché à faire de sa passion un métier et c'est ainsi qu'est née Maquette Création, une entreprise dont les productions s'adressaient dans un premier temps aux professionnels, mais qui très vite s'est tournée vers les modélistes. Pierre s'est lancée à l'occasion du premier salon de Séné dans le Morbihan, organisé en 2013 par le Club Séné Rail Miniature et à continué à développer son activité depuis, en élargissant toujours plus la gamme des produits proposés.

Le train Pierre y est venu après avoir fait ses premiers pas dans différents autres domaines du modélisme.

Je pense que ma première maquette, ça devait être une maquette d'avion, un Breguet Atlantique. Après, on m'offrait des maquettes quand j'étais petit, c'était vraiment mon dada, et puis, en fait, je suis venu au train, parce-que justement, le train nécessitait des décors et à partir de là, je fabriquait des containers, des chargements, des gares, enfin bon des trucs avec des cartons plus ou moins disparates mais vraiment mes débuts c'était des maquettes qu'on mettait sur une étagère, sans décor, sans rien. Ça, j'ai toujours trouvé ça un peu dommage. Le train par rapport aux autres types de maquettes, je trouve qu'il est un peu plus complet, parce-qu'il fait travailler sur l'électronique, l'électricité, la mécanique, la menuiserie … enfin bon, etc … Et tous les domaines de maquette en fait. C'est la peinture, c'est le montage, c'est vraiment, tous les domaines, et ça, c'est pour moi le plus complet. Maintenant, je trouve que justement chez les maquettistes on va dire aviation, ou beaucoup, chez ceux qui font du maquettisme militari, avec des tanks, des trucs comme ça, il se mettent à faire des petits décors qui sont très sympa. Genre, il y en a qui font aussi des maquettes de voitures de sport, de rally, et là, quand on regarde leurs dioramas, la voiture, elle bondit … donc elle est en suspension dans l'air, avec le nuage de sable qui l'a suit et elle est au dessus de la piste avec les gens qui regardent. Et ça, je trouve ça vraiment une approche très agréable.

Vous l'aurez compris Pierre puise aussi son inspiration dans d'autres univers que le train, ce qui en fait toute la richesse. Il travaille beaucoup pour les modélistes ferroviaires, mais pas seulement. Ses productions peuvent intéresser des amateurs oeuvrant dans d'autres disciplines. Il passe beaucoup de temps sur la phase de conception de ses modèles, parfois, plus d'un an, car il tient avant tout à respecter la mission qu'il s'est donné.

Aider les personnes qui veulent faire des maquettes à avoir des modèles qui se montent facilement. Ça, ça a toujours été mon crédo, c'est que il faut impérativement que les pièces aillent dans des positions qu'il y ait le maximum de détrompeurs, que l'on ait un très beau modèle au final, mais qui soit très facile à monter, avec le moins d'outillage possible, donc c'est vraiment des petites pinces, petits cutters, pinceau colle blanche et puis le moins d'outillage possible pour que justement ce soit le plus accessible possible.

Faudra que j'essaye de construire un kit de Maquette Création, ça me changera sans doute de ceux de certains fabricants de meubles bien connus. Je sais pas vous, mais moi, je monte toujours quelque chose à l'envers.

Donc en fait, c'est surtout la conception qui demande énormément de temps, donc je fais toujours près de un an de recherches dans ma petite tête histoire de me donner une idée. Quand c'est à peu-près calé dans la tête, je transfert ça en dessin à l'informatique. Après, je commence à sortir un proto, mais vraiment proto d'étude pour vérifier si jamais, c'est à peu près faisable. Ensuite, du proto d'étude, on va passer à un proto un peu plus fouillé pour voir si ça se monte facilement, et puis une fois que ça se monte facilement et que j'ai à peu près trouvé la façon de faire pour que ce soit accessible, et bien là, je commence à faire plusieurs différents protos pour que le montage se fasse le plus simplement possible. Et voilà, ça ne sort que lorsque je pense que la solution est atteinte.

Pierre travaille différents matériaux. Il fait pas mal de recherches également, pour en découvrir de nouveaux, et sa préférence va à des formes élaborées de cartons, dont les qualités vont même au delà de celle du carton plume, bien connus des modélistes.

Alors, c'est beaucoup en fait, ce que l'on appelle un peu bêtement du carton, mais c'est très élaboré, c'est à dire que c'est plus un mixte entre le carton, mais le carton-bois et le plastique, et c'est assez sympa, parce-que si jamais on a des traces de suie par exemple, il suffit de prendre un peu d'eau, et en frottant, ça part ! Et donc ça, avec un carton de calendrier ou un autre carton de boîte de biscotte ou de boîte de quoi que ce soit, ça le fait pas.

Ne parlez pas non plus à Pierre de carton de calendrier, qui est un concentré de colle très difficile à travailler, qui est très résistant, mais qui produit de la suie quand on le découpe. Il existe aujourd'hui, des matériaux beaucoup plus intéressants à pratiquer.

C'st des cartons qui sont un peu plastifiés et qui permettent justement de pouvoir passer des liquides dessus pour pouvoir les nettoyer. Ça permet par rapport au styrène et autres plastiques ou résines de pouvoir directement peindre au crayon, au feutre, à la peinture, gouache, acrylique, glycéro ou n'importe quoi, sans avoir, à apprêté à poncer ou quoi que ce soit. Ça aussi, c'est le côté pratique et agréable du matériau. Donc, j'ai différentes épaisseurs, je pars du 0,3 jusqu'au 3 mm, et puis après j'ai trouvé dernièrement justement, un matériau qui est vraiment extrêmement sympa, transparent, en 175 microns d'épaisseur, donc 0.17, qui est aussi rigide que le rodoïde, et qui l'a bah en fait, ne va pas faire de pliure … J'ai pas de pliure … Donc, il est très facilement manipulable, il est très agréable et il se colle à la colle blanche.

Le carton n'a pas toujours bonne presse chez les modélistes qui redoutent parfois que des productions dans ce matériau ne manquent de solidité. Ce à quoi Pierre répond : même pas peur !

C'est très fragile ? Ouais, bah voilà ! La par exemple, j'ai un proto de charrette … Ho ! Je suis maladroit … !

Je rassure les âmes les plus sensibles, aucune charrette n'a été maltraitée lors du tournage de cette séquence.

Tout à l'heure, je t'avais montré la barrière avec les arcades. Celle-là, je l'ai secouée de 2013 jusqu'à 2019, à tous les salons. Donc, je faisais au minimum 4 salons par ans, jusqu'à 12, et à chaque fois qu'il y avait quelqu'un sur deux jours, je secouais la sonnette, et le carton est toujours là, alors qu'il n'a pas été peint, il n'a pas été collé, il n'a pas été apprêté. J'ai aussi mis, des crash-test dans une véranda ou ici dans le garage, ou l'isolation n'est pas top, pour justement voir comment ça se comporte avec les changements de température, avec l'hygrométrie, et en fait, il ne bouge pas. Donc pour moi, c'est vraiment quelque chose qui n'a plus rien à voir avec ce que l'on connaissait au niveau carton. Donc c'est la qualité du laiton, sans les contraintes que sont le sablage, l’apprêt, la soudure .. parce-que la colle cyano sur le laiton, c'est gentil, mais bon c'est un peu limite aussi … donc c'est vraiment la finesse et la précision du laiton, sans les contraintes, avec une facilité d'utilisation. Je sais pas si on va pouvoir voir, mais les persiennes par exemple … on a la lumière qui passe au travers … Et je les fais en N aussi, avec la lumière qui passe au travers. J'ai du N, jusqu'au 35ème, donc la majorité, c'est bien-sur le HO et ensuite, c'est le N et le 0. J'ai deux accessoires en Z, histoire de rigoler, et puis après, j'en ai quelques uns au 35 et si jamais il y a quelqu'un qui me demande d'adapter du 0 au HO ou l'inverse, il n'y a pas de problème, je fais sans souci … Il y a des serres en ce moment, sinon, ce sont principalement des huisseries, des barrières et des façades de maison qui me sont demandées. En fait, c'est ce qu'il y a de plus rébarbatif, parce-que bien souvent ce sont des huisseries à petits carreaux, donc le premier petit carreau on est bien, la première huisserie, on a fait 6 petits carreaux on est content, mais quand on en a 15 sur une gare, ça devient un peu rébarbatif. Donc, je permet de pouvoir faire ça, ou tout simplement, si quelqu'un veut des roues, pour se créer sa propre charrette, voilà, je peux les faire aussi.

La spécialité de Pierre, c'est vraiment, le sur-mesure, la découpe laser, les petites pièces. Tous les produits de son catalogue sont fournis sous forme de kits livrés à plat, qu'il vous restera à monter et à peindre.

J'ai justement fais, une petite mise à jour, d'accessoires, donc voilà, là, c'est la petite vitrine, donc c'est la jaune dans cet ensemble là. Il suffit d'ouvrir le sachet, on a la présentation, ce que l'on a dans le sachet, la vitrine et l'échelle, et la notice qui est de l'autre côté et là, on a donc les différents accessoires et y compris les vitrages. C'est de dégrapper, de choisir, quelles couleurs il veut, et après, j'ai aussi des kits de lettrages qu'il peut installer sur le modèle. Et mes modèles de façade de maison, etc, peuvent être soit montés dans un sens, soit, montés dans l'autre. Ce qui permet de pouvoir avec une même façade, porte à droite, porte à gauche etc … pour un peu casser l’homogénéité, et après il reste à peindre comme on veut, pinceau, feutre, il y a pas de souci, tout est accepté. La gamme, j'ai tout ce qui va concerner les maisons, ça peut-être les huisseries, les balcons, les volets, après j'ai des antennes râteau pour les télés, j'ai des girouette, plus de 300 articles ! C'est dans tous les domaines, il y a les véhicules avec pleins de charrettes différentes, brouettes, charrettes à bras de maçon … J'ai les huisseries, les ferronneries, les clôtures. Là, par exemple, j'ai deux barrières en Zéro … j'ai les même en HO. Les sortir en N, ça ne me pose pas de souci non plus. J'ai donc les clôtures, j'ai aussi ce qui est plaques et grilles d'égoûts, grilles d'arbres, des grilles pour les squares, les parcs, les propriétés … des barrières en bois … Enfin, bon, ça va dans tous les sens quoi !

Pour se rendre mieux compte de ce que Pierre propose, on va aller non loin de chez lui, chez son distributeur le plus proche, Boutique Train à Brignan près d'Auray ou il a déposé un diorama qui présente ses différentes réalisations.

En fait, sur ce diorama, j'ai essayé de mettre une grosse partie de tous les accessoires de décor que je conçois et fabrique. Donc, c'est façades de maison pour le fond de décor, c'est des petits vélos, des petits véhicules ou des petits accessoires comme des tas de charbon, des grilles, des huisseries, c'est vraiment tout pour aider à améliorer les maquettes de base. Donc, je fais ça et c'est présenté sur le site de Microrama, et je fais aussi à la demande, pour ceux qui ont des huisseries qui sortent un peu de l'ordinaire, qui ont des tailles un peu particulières ou des demandes particulières, qui sont par exemple la charrette de laitier, qui a été faite à partir d'une photo et d'une demande, comme le char à banc, c'est une carte postale qui m'avait été envoyée, il fallait que je refasse à partir de là ...

Comme je vous le disais au début de ce reportage, Pierre conçoit essentiellement des éléments de décor qui ne sont pas directement reliés au monde ferroviaire mais permettent d'agrémenter le reste du décor d'un réseau, pas de gare donc ou de poste d'aiguillage au catalogue de Maquette Création, et ce positionnement est volontaire.

En fait, comme ça c'est pris par Architecture et Passion, Régions et Compagnie ...je me suis dis que je n'allais pas marcher sur leurs plate-bandes, moi j'ai fais dans mon coin, en essayant d'assurer que je ne suis pas en doublon avec les autres, donc tout ce que je fais c'est de la découpe laser, donc ça évite de faire un doublon avec les grilles qui sont en découpe gravure chimique, et ça me permet de pouvoir aussi faire venir tous les modélistes, qu'ils soient maquettistes aviation, navale … pour agrémenter leurs dioramas. Donc à partir de là, j'essaye de toucher vraiment la plupart du domaine maquettiste.

Ce diorama de démonstration est visible chez Boutique Train, il déménagera au printemps ou en début d'été dans la gare de Pontivy avec le reste du magasin, qui s'installera comme prévu dans l'ancienne salle d'attente et les guichets de Gar Pondi, je vous en avais parlé dans un précédent reportage d'Aiguillages, vous pouvez retrouver les production de Maquette Création sur le site de Boutique Train ou sur celui de Microrama, et pour contacter Pierre qui propose également des constructions sur mesure, il y a une adresse mail qui s'affiche à l'écran. Je vous retrouve Jeudi, pour de nouvelles aventures sur les rails.












Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Les rendez-vous du lundi