Aiguillages, tourisme et loisirs ferroviaires

Le Rail Club Model Sat

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Le Rail Club Model Sat

Transcription :

Le Rail Club Model Sat est basé à Saint-Saturnin les Avignon , à une dizaine de kilomètres de la capitale du Vaucluse. Son réseau d'exposition s'inspire très largement de l'environnement de la commune où il a été conçu, dont les principaux bâtiments sont même reproduits.

C'est un petit village qui est à une dizaine de kilomètres d'Avignon, d'ailleurs vous avez pris des photos du village, c'est la représentation du village qu'on a fait et vous avez un endroit où c'est marqué « L'Oustau », c'est la salle où nous sommes, vous avez un monsieur avec une blouse blanche qui est un des piliers du club parce qu'il a 84 ans, il est toujours fidèle, il nous aide à faire plein de belles choses.
C'est un club qui a été créé quand ?
C'est un club dont on fête les trente ans au mois d'avril à Saint-Saturnin.

En raison de ses imposantes dimensions, 21 mètres de long, le réseau ne peut être monté que 2 ou 3 fois par an à l'occasion d'exposition, le reste du temps, il dort sagement dans une remorque qui a été construite à cet effet.

On a un local qui est prêté par la mairie, qui est un local qui est dans cette maison pour tous, où nous avons un réseau fixe avec un peu le même système mais moins grand. Et au premier étage on a un réseau en N, on a un monsieur qui nous a donné un réseau en N et on est en train de le transformer pour d'autres. On a une salle à côté où on a simplement de la voie, pour faire des essais, et pour les jeunes qui aiment bien aller très très vite, mettre un TGV.

Lorsqu'il est monté, un nombre relativement important d'opérateurs est nécessaire pour son bon fonctionnement.

Il est important, pour faire tourner ce réseau, d'être au moins six ou sept, et donc on est une trentaine au niveau du club et on se partage, il y en a une dizaine qui sont venus aujourd'hui, on est douze aujourd'hui et on est douze à venir demain.

Une belle équipe quand même à mobiliser. A Montélirail, le réseau était présenté tout en longueur, mais son architecture permet aussi de le disposer en L.

19 mètres linéaires, quand on le met, on peut le faire aussi en angle, suivant comment on le présente. Alors l'avantage de ce réseau c'est qu'il est totalement opérationnel et on est dans les normes SNCF, c'est-à-dire qu'on a peut-être un décor qui est un petit peu moins pointu, un petit peu moins recherché que certains, par contre vous avez les cantons qui existent, vous avez les arrêts qui existent, les arrêts et départs progressifs qui se font, donc … la recherche a plutôt été faite dans ce sens.

Plusieurs gares figurent sur la maquette. Elles sont situées à chacune de ses extrémités. L'une d'elles est alimentée par une boucle de retournement, les trains arrivant par des coulisses situées sous le réseau. L'autre gare, est une gare terminale, elle sert à alimenter le circuit principal en trains, et permet de varier la nature des convois que le public voit défiler sous ses yeux.

Donc un réseau normal sur lequel il y a deux voies plus une troisième voie qui sert à la fois de voie de retournement et qui sert pour renvoyer ou ramener des trains à la gare terminus. Et par un système de téléphone on demande d'avoir un train, de ramener un autre train, d'avoir une machine spéciale pour faire des manœuvres. Et sur le réseau c'est important parce qu'on a quand même six postes de pilotage, donc on doit être au minimum six si on veut le faire rouler comme il faut.

Tout près de la gare terminale, un dépôt diesel et son pont tournant, qui accueille une dernière survivante de l'époque de la vapeur. Pas mal de 72000 arborant différentes livrées. Le matériel, est celui des adhérents du club. Celui-ci ne possède que l'infrastructure, sur laquelle chacun est libre de venir faire rouler son propre matériel. Et les compositions sont ma foi très variées. Le projet qui occupe le plus les membres de l'association, c'est la commémoration prochaine de ses 30 ans d'existence.

Le grand projet pour les années à venir, c'est les trente ans, et on doit faire encore quelques expos, mais bon, on fait peu d'expos, on en fait trois ou quatre par an parce que malheureusement il y a beaucoup de gens qui travaillent, donc arriver le vendredi, si c'est loin, tout le monde ne peut pas venir, il y en a certains qui prennent leur journée, il y en a d'autres qui ne peuvent pas, donc on fait en principe trois, quatre expos maximum à l'année. Et le projet du club, c'est aussi de se retrouver de façon très conviviale tous les samedis, on est une bonne équipe, on discute, on rigole …
Les gens viennent de loin ? Parce que Saint-Saturnin c'est un petit village.
Non, du village on est déjà presque sept ou huit, on a pas mal de jeunes, aussi. Et puis après, il y a les villages alentours : il y a Avignon qui est à 10 kilomètres, Cavaillon, Carpentras, tout ça est à 10 kilomètres. Et dans le Vaucluse il n'y a que deux clubs, un club à Avignon et nous donc … et on est d'ailleurs en très bonne intelligence avec le club d'Avignon et on va faire une exposition cette année au Model show Avignon début novembre, et on sera les deux clubs ensemble.

Quand on voit un réseau de cette taille là, on s'inquiète toujours de son temps de montage ou de démontage, mais souvent les clubs trouvent des astuces intéressantes pour le réduire au minimum.

On va commencer par le démontage, c'est plus agréable. A partir du moment où on a rangé le matériel, parce que le matériel roulant appartient en totalité aux membres du club, il n'y a rien du tout au niveau du club, les membres amènent leur propre matériel. Une fois qu'on a rangé son propre matériel roulant, chaque section est reliée par des câbles par en-dessous, qu'on défait simplement des peignes. On a une boîte pour ranger les peignes et puis on a fabriqué une remorque, il y a un membre du club qui est pointu là-dedans, qui nous a fabriqué une remorque, qui est tout en inox, donc elle peut rester dehors, elle ne rouille pas. A l'intérieur il y a des casiers, on ouvre la porte – tout un côté de la remorque, c'est la porte -, on ouvre la porte et on entre les casiers, on sait que le 12 vient au 12, le 6 vient au 6, le 2 vient au 2, chaque chose, chaque boîte a son plan, sa photo avec ce qu'il y a dans la boîte, donc on met tout dans la boîte. En règle générale, une heure après la fermeture du salon on est sur la route. C'est très rapide. C'est un peu plus compliqué, le montage, parce que monter ça va vite mais après il faut équilibrer les voies malgré tout ce qu'on a essayé de faire on est quand même obligés.
Et c'est un réseau qui reste stocké dans la remorque ?
Voilà, celui-là reste stocké dans la remorque, il ne sort que pour les expos, malheureusement.

Même si Hervé se défend que son club ait construit un réseau au décor aussi poussé que ce que font d'autres associations, il est quand même très agréable de se poser ça et là, le long des voies de la maquette pour y faire un peu de trainspotting.

La gare terminale, et son impressionnant faisceau de voies. Les convois y manœuvre en attendant d'être envoyé sur l'autre partie du réseau.

Les locomotives attendent sous cette rotonde de prendre leur service.

Et voici un convoi qui s'élance vers la gare de Saint-Saturnin et la boucle principale du réseau.

Cette 67000 va s'en doute aller faire le plein de gasoil à la station service du dépôt.

Après un passage sur les voies de parade dans la partie supérieure du réseau, les trains repassent sous la gare de Saint-Saturnin pour soit ré-apparaître de l'autre côté, soit se rendre à la gare terminale selon la voie empruntée.

Et pour les amateurs de vapeur, cette 231 sonorisée manœuvre sur les voies de garage de la gare de Saint-Saturnin.

Une vue d'ensemble du réseau, alors que le public en fin de journée est un peu moins nombreux, pour ce rendre compte de l'encombrement et de la disposition générale de la maquette.
La semaine prochaine dans Aiguillages, je vous présenterais la Gare de la Tour du Pin vue par
L'Association des Modélistes Turripinois.

Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Echelle Ho