Aiguillages, tourisme et loisirs ferroviaires

Le Musée privé de Jean-Claude

Le réseau 2 rails

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Le Musée privé de Jean-Claude Le réseau 2 rails

Transcription :

Dans Aiguillages aujourd'hui, la suite d'un reportage dont je vous avais proposé la première partie l'an dernier dans la saison 7. Nous sommes chez Jean-Claude, un modéliste et collectionneur passionné, amateur de matériel à l'échelle 0, qui s'est construit un musée privé. Au rez-de-chaussée un réseau américain, et à l'étage une évocation des autres pays, dont la France bien-sur, et en particulier, la gare de l'Est.

Car Jean-Claude est né à Paris, et étant enfant il a beaucoup fréquenté la gare de l'Est, une fréquentation assidue qui lui vaut sans doute cette passion qui ne l'a depuis jamais quitté. Jean-Claude s'est mis a collectionner des trains d'abord de la marque JEP, puis à différentes échelles, avant de se spécialiser dans l'échelle 0. Mais laisser ses trains dans des boîtes, ou en vitrine, ne correspondait pas à l'idée que Jean-Claude se faisait d'une collection. L'envie de les voir rouler était très forte. Lors de l'une de ses nombreuses visites qu'il rend à un détaillant Parisien, il rencontre Ronan Brocard, un autre collectionneur passionné avec qui il s'avère qu'il partage de nombreuses vues sur la pratique du modélisme ferroviaire. Jean-Claude fait part à Ronan de son projet de construire un grand réseau. L'idée de construire un musée privé était née.

Jean-Claude avait envie d'avoir un beau réseau à lui en 0, pour faire rouler une partie de sa collection, et m'en faire profiter aussi, comme je faisais du réseau, je peux faire rouler mes trains. Mon rôle c'était la construction, l'aménagement avec Jean-Claude du bâtiment, et la construction du réseau, le premier réseau en deux rails.

Ce premier réseau, en deux rails, c'est celui que nous voyons ici et qui se trouve au premier étage du bâtiment. Le second est celui que vous aviez découvert l'an dernier dans Aiguillages. Un réseau en 3 rails, d'inspiration américaine, situé au rez de chaussée et ou l'on peut voir circuler essentiellement du matériel de la société MTH.

A l'étage, le premier réseau construit par Jean-Claude et Ronan. Ce n'est pas la place qui manque dans ce bâtiment ou l'essentiel des deux plateaux de 350 mètres carrés est réservé à la maquette. Le réseau représente différent pays, mais son origine est une gare terminale, située dans un coin de la pièce, et fortement inspirée de la gare de l'Est.

Le démarrage du réseau, c'était la gare de l'est, parce que Jean-Claude, étant petit, partait à La Ferté-Milon, sur l'est. Tout petit, il voyait les trains à vapeur passer et il a voulu reproduire la gare de l'est dans son imagination. Le réseau est parti vraiment par la gare de l'est, la première idée de reproduire la salle des pas perdus. On est partis là-dessus, il voulait avoir la gare de l'est, la banlieue, et après on est partis en avançant. La construction, on l'a avancée au fur et à mesure sur des tréteaux et des planches, avec une voie en côte. J'ai participé à la pose de la voie, aiguillages, électrification, et Jean-Claude le décor. L'inspiration du décor, après, ça a été son inspiration personnelle, il a fait un peu partout où il a voyagé : la Grèce, l'Italie ... Au niveau du décor, il a fait vraiment dans l'imagination.

Pas de plan établi pour la construction de ce réseau, au fur et à mesure de son avancée, les deux amis rajoutaient des voies pour remplir l'espace disponible. La conséquence de cette approche assez empirique de la construction du réseau est qu'en certains endroits, il n'y a pas d'autres solutions que de ramper sous la maquette pour pouvoir accéder en tel ou tel point du circuit. Heureusement, la circulation des trains se passe plutôt bien, et les déraillements se font rares, ce qui limite le nombre d'interventions à faire en plein milieu du réseau. Tout au long de leurs parcours les trains franchissent une centaine d'Aiguillages et ce n'est pas moins qu'un kilomètre de voies qui ont été posées sur cette maquette. Les convois sont stationnés dans une très grande gare souterraine, puisqu'elle occupe la totalité de la surface du réseau. Pour autant en surface, les trains ne sont pas très nombreux à circuler simultanément. Le choix du digital pour l'exploitation du réseau y est pour quelque chose.

Le circuit avec plusieurs rails c'est possible, mais il faut être aussi plusieurs. Travailler en digital sur la commande des rames, on peut être à plusieurs mais chacun s'occupe de son train. Donc si on est 3-4, on pourra faire rouler 5-6 trains sans problème. Principalement, à l'origine, c'était des trains français, mais vu qu'on est passés en système digital MTH, beaucoup de trains américains et un peu de trains français parce que le MTH commence à sortir du train français.

La construction du réseau a démarré en 2001, cela fait donc plus de 15 ans, et Jean-Claude a encore plein d'idées pour le compléter et l'améliorer. L'adage selon lequel un réseau n'est jamais terminé, est bien connu des modélistes, vu la taille de celui-ci, on peu aisément imaginer l'ampleur de la tâche qui attend les deux amis.

La semaine prochaine dans Aiguillages, Mini World Lyon ! Ça y est nous sommes à quelques jours de l'inauguration. Vous découvrirez dans cet épisode d'Aiguillages les nouveaux locaux qui abritent le projet, et vous assisterez aux derniers préparatifs avant le jour J.


Aiguillages ce sont chaque semaine deux nouveaux reportages, en début de semaine, les clips du lundi alternent avec les images des Aiguillonautes, et le vendredi je vous propose un reportage plus long, consacré à un aspect du modélisme ferroviaire en début de mois, et à un sujet touchant au patrimoine ou au tourisme ferroviaire le dernier vendredi. Pour être sur de ne rater aucun de ces nouveaux rendez-vous, abonnez vous à la chaîne Youtube d'Aiguillages et à sa newsletter, que vous trouverez sur le site www.aiguillages.eu, vous recevrez ainsi chaque lundi et chaque vendredi directement dans votre boîte mail, les reportages de la semaine. Pour m'aider à continuer à tourner ces reportages aux 4 coins de l’Europe Francophone, devenez un Aiguillonaute VIP. Pour un montant laissé à votre libre appréciation, vous accéderez en contre-partie à une version sans publicité des reportages d'Aiguillages et à la possibilité de les télécharger en haute définition.

Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Echelle 0