Aiguillages, tourisme et loisirs ferroviaires

Le Rail Miniature Club de la Baie

(Ducey)

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Le Rail Miniature Club de la Baie (Ducey)

Transcription :

Nous sommes dans le département de la Manche dans la petite commune de Ducey, à quelques kilomètres du Mont Saint Michel. Le club est installé dans un local de 140 mètres carrés mis à sa disposition par la municipalité, en l'échange de quoi, les membres de l'association ouvrent leurs portes au public, assez régulièrement dans l'année et pendant l'été. Ici, on pratique exclusivement l'échelle Ho. D'abord sur l'ancien réseau d'exposition du club, qui à force de recevoir de nouveaux éléments de décors, a fini par devenir un réseau fixe. Ce réseau là est en analogique. La technique utilisée pour assurer la bonne circulation des trains, est un très classique découpage en cantons. Il y en a 6 sur la maquette, et l'exploitation se fait dans des conditions très proches de ce qui peut exister à la SNCF. Le système de bloc automatique a été mis au point par les membres du club, il utilise des ILS (des Interrupteurs à Lame Souples), ce qui suppose que chaque locomotive circulant sur le réseau soit équipée d'un aimant. Il est ainsi possible de savoir ou se trouve un train, ou de déclencher en certains points du réseau des animations comme la fermeture d'un passage à niveau, ou tout autre chose selon l'imagination des modélistes. Sur ce réseau du RMB, la signalisation fonctionne également sur un mode très proche de celui que l'on peut observer sur les lignes SNCF.
Autre particularité du réseau, il est en partie pris en charge par un automate programmable, un April SMC 35 pour les connaisseurs, qui prend notamment en charge la création des itinéraires, en commandant les aiguillages du réseau.
Pour ce qui est du décor, pas de tentative de représenter un lieu ou une région particulière, le réseau est issue de la mise bout à bout de différents modules réalisés par ses membres depuis sa création il y a une 20 aine d'années.

Nous avons une vingtaine d'années, et nous sommes ici dans ce local depuis 8 ans, avant nous étions dans un autre local qui appartenait aussi à la mairie, et jusqu'à maintenant la mairie essaye toujours de trouver un local. Il y avait quelques passionnés, il y a 20 ans, qui avaient demandé en insistant fortement, l'ancien maire avait une salle, pour pouvoir faire l'association de rail dans le coin, parce qu'il n'y avait pas tellement d'association dans le sud-Manche. A force de demander au maire, le maire a fini par trouver une salle, une première salle pour le club. Et le club a beaucoup progressé, il y avait 3-4 personnes et maintenant on est quand même une quinzaine et on a une grande salle à disposition.

Au centre de la pièce, se trouve le grand réseau du club.

C'était le réseau fétiche, le réseau de base, en analogique, qui fait 5 mètres de large par 12 mètres de long, à peu près. Avec ce réseau-là, on faisait des expositions à l'extérieur, et aujourd'hui on considère qu'il est un peu trop grand c'est un peu trop fastidieux pour pouvoir déménager, alors comme on dit toujours, maintenant ce sont les gens qui viennent nous voir. À côté de ce réseau analogique, on progresse sur d'autres réseaux : sur le côté, un réseau en digital, et on a d'autres petits réseaux en N, pour les expos extérieures, éventuellement, et un autre réseau qui est surtout pour les jeunes, on leur apprend comment ça fonctionne, c'est une initiation, et une fois qu'il savent à peu près fonctionner sur ce réseau-là, ils font tout seuls, et à la fin au bout de 10-15 minutes, parce qu'ils ne peuvent pas rester tout l'après-midi non plus, il y a quand même beaucoup de monde à venir, ils ont un petit butin comme quoi ils ont diplôme on va dire, pour faire plus simple, donné par le Rail Miniature, ils sont très contents d'avoir ce diplôme.

Côté décor, quelques éléments sont inspirés de l'architecture ou des paysages du sud de la Manche, mais pour l'essentiel l'inspiration est libre.

Tout ce qui est décoration est un peu imaginaire, parce qu'au départ c'était des modules que chacun a fait, on les a associés, sans thème particulier, il y a quelques modules qui ressemblent à des choses qui existent dans le coin, des églises, c'est un peu local. Ce qui est le plus local, ce sont les fonds de décor. Les fonds de décor ont été faits par un peintre du club, et vont peut-être à terme faire le tour. Effectivement c'est très local : c'est Ducey, la Baie du Mont... Un peu partout, on a des animations que chacun peut découvrir, et on a ajouté des boutons pour les déclencher, pour ne pas que ça tourne non plus toujours, et pour créer un peu d'animation, que ce soit interactif. Les jeunes, surtout, aiment bien appuyer sur les boutons pour voir ce qu'il se passe, en plus ils appuient et ils regardent partout pour voir où est vraiment l'animation ! C'est écrit au-dessus, tout est écrit mais la plupart des gens ne lisent pas toujours, donc ils appuient pour voir, c'est plus facile pour eux.

Le quotidien du club aujourd'hui est l'entretien des réseaux existants, celui dédié aux enfants vient de faire l'objet d'un profond dépoussiérage, il faut dire qu'il n'est pas loin de fêter son premier quart de siècle d'existence, mais une bonne partie de l'attention des membres de l'association se tourne également vers les possibilités qu'offre le numérique.

Ce réseau est analogique, parce qu'à l'époque, il y a une vingtaine d'années, il n'y avait encore pas trop de digital, on a essayé de l'automatiser parce qu'on avait des problèmes, il était trop complexe pour pouvoir faire un système à relayage, donc à l'époque on a trouvé un automate programmable qui était encore tout jeune, même si il a vécu 10 ans, d'occasion, et maintenant ça fait une vingtaine d'années qu'il tourne, donc l'automate en lui-même a 30 ans, mais ça permet de faire beaucoup de choses. Un automate, c'est très fiable, on a géré le problème depuis qu'on l'a, et ça tourne, ça peut tourner l'après-midi entière sans souci, du moment que les locomotives ont bien leur système avec un aimant. Sur le réseau il y a des ILS, Interrupteurs à Lame Souples, un peu partout. L'automate est très rigide, si tout se passe bien, lui n'aura pas de problème, tout va bien se passer aussi. À ces endroits-là, on a des aiguillages multiples, on en a 4 en entrées et 4 en sorties, et on peut les positionner et les envoyer en cascade, grâce à l'automate, en mettant 32 dixièmes de seconde à chaque. Ça va très vite et ça ne nécessite pas de mettre une intensité trop élevée, parce que si on les commandait tous ensemble, il faudrait peut-être 8 à 10 ampères ponctuellement, pour les petits fils qu'on peut avoir en-dessous c'est pas top. Le club continue, on évolue beaucoup plus vers la partie digitale, et on a fait beaucoup de choses cette année, mais c'est vrai qu'il faut aussi évoluer parce qu'aujourd'hui on a une quinzaine d'adhérents fiables, qui sont là régulièrement, donc il faut leur donner du travail, et à on progresse assez bien sur le digital. On continue aussi sur les autres, pour les entretenir, rajouter éventuellement des animations, on peut toujours en ajouter, mais la principale progression ça va être la partie digitale. On va pouvoir le continuer un peu, la salle devient peut-être un peu étriquée, mais on ne peut pas en demander beaucoup plus, elle est quand même assez grande, on peut encore évoluer sur le digital donc je pense que dans 2-3 ans il n'y aura pas de souci, après on verra. Là, ça se passe bien, les gens viennent beaucoup nous voir, on est quand même encouragés.

Un club qui est en effet très ouvert, au public et aux plus jeunes. Vous pourrez retrouver sur son site les dates de ses prochaines journées portes ouvertes et prétexter pourquoi pas une visite au Mont Saint-Michel pour faire un petit crochet par Ducey.

La semaine prochaine dans Aiguillages, la Transvap, nous nous rendrons à Beillé pour une balade à toute vapeur jusqu'à Bonnétable, et nous en profiterons pour jeter un œil à la toute nouvelle livrée bleue de l'autorail Picasso préservé par l'association.

Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Visite de club