Aiguillages, tourisme et loisirs ferroviaires

La gare de Jallieu

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

La gare de Jallieu

Transcription :

La gare de Jallieu, c'est un réseau qui a été construit par le club Omnibus de Bourgoin-Jallieu, qui faisait partie des exposants à Savoie-Modélisme début novembre. C'est là que ce reportage a été tourné. Je vous présente ce réseau, le club, et vous parle de l'exposition qu'il organise chaque année, fin janvier. Bonjour et bienvenue dans Aiguillages !


Bourgoin-Jallieu c'est une ville de l'Isère née de la fusion de deux communes dont les noms ont été accolés, en 1967. La première était desservie par une gare PLM, la seconde, par les Chemins de Fer de l'Est Lyonnais qui reliaient la capitale des trois gaules à Aoste-Saint-Genix aux pieds de la Savoie. L'histoire de la gare est relativement brève, puisque inaugurée en 1899, elle est fermée au trafic voyageur en 1931, désaffectée en 1947, déclassée et démolie en 1954 et 55. Sa relativement courte existence à amené les membres du club Omnibus à s'intéresser à elle, d'autant que bien des Berjaliennes et des Berjaliens se souviennent encore de l'existence de ce bâtiment sur leur commune, et qu'au delà de la pratique du modélisme ferroviaire, c'est à l'histoire locale que s'intéressent les membres du club.

C'est une association de Bourgoin-Jallieu qui a une vingtaine d'années maintenant, et on compte environ 45 adhérents qui se partagent sur du Ho, du zéro, du zéro jouet, un peu de N aussi, et bon on n'est fermés à rien, si il y a des adhérents qui veulent faire du LGB, pourquoi pas, bien que le problème de la place sera certainement autre. On a un local à Bourgoin qui nous est attribué par la mairie, c'est un grand local, de ce côté-là on es très bien lotis il faut le reconnaître. On a un réseau fixe qui est toujours en construction, et puis je pense qu'il le sera comme tous les réseaux fixes parce que quand quelque chose est fait, on défait et on fait autre chose !

En parallèle au travail sur ce réseau fixe, les membres de l'association Omnibus se sont lancés dans la construction d'un réseau modulaire susceptible de pouvoir sortir en exposition.

L'idée c'est que le réseau fixe c'était bien, mais on avait peu de choses à exposer, on avait un réseau zéro jouet mais qui était difficile à transporter, et en Ho on n'avait pas grand-chose il faut reconnaître, on avait fait la gare de Bourgoin, ensuite on s'est dit pourquoi pas la gare de Jallieu, et ça branchait un peu tout le monde parce que c'est un petit chemin de fer qui a tout d'un grand, et puis il reste encore beaucoup de vestiges donc ça permet de se faire plaisir en allant sur le terrain, faire des relevés sur le terrain et construire quelque chose après avoir fait une enquête un peu sur ce qui existait, ce qui reste, et puis le modulaire, l'avantage c'est de pouvoir ajouter des choses au fur et à mesure. Là petit à petit, il y a eu des modules, on a fait un pont, on a fait des choses, tout en essayant de garder des sites réels, c'est-à-dire que la pleine voie on se laisse un petit peu aller mais s'il y a un pont intéressant, on va tout faire pour reproduire ce pont. C'est ce qu'on a fait ici et on a justement présenté des photos. Maintenant, l'idée c'est de faire une gare d'évitement qui nous permettrait effectivement d'intercaler au milieu entre Jallieu et le terminus, notre terminus, pour un peu booster l'animation, ça roulait pas très vite, si on ne veut pas y faire rouler très vite parfois on s'ennuie un petit peu, le spectateur peut s'ennuyer un petit peu. On a un autre chantier aussi , on touche toujours au patrimoine parce que c'est un peu notre truc, avec les tramways de l'Ouest Dauphiné, c'est des petits trains qui parcouraient un peu la campagne, ça n'a pas duré très longtemps mais al particularité de l'Isère c'est d'en avoir beaucoup qui se croisaient et qui passaient pas très loin de chez nous, donc l'idée c'est de faire revivre un peu ces choses-là. C'est vrai que quand on fait des expositions locales, c'est quelque chose qui attire et qui a beaucoup de succès. A la dernière exposition, il y a des gens qui ne sont pas forcément passionnés du petit train mais qui sont venus pour voir la gare de Jallieu parce qu'elle a disparu donc c'était l'occasion, alors la grande question « elle était où ? » etc., on est contents ! Et s'il y a quelques erreurs, si les gens veulent nous aider, on pourra rectifier, améliorer, etc.

Parmi les autres activités du club, il y a l'organisation régulière de bourses et d'expositions.

Le club organise toujours 2 choses : une bourse d'échange qui a lieu au mois de septembre, qui est traditionnelle et puis au moins de janvier on organise toutes les années une expo, une année c'est plutôt le côté patrimonial des vieux jouets ou des jeux, et un an sur 2 parce que c'est lourd à exposer, c'est des réseaux. 2018, ce sera l'année des réseaux. On présentera à ce moment-là du Hom, c'est-à-dire le tramway de l'Ouest Dauphiné, les ateliers de Roybon, qui existent encore, c'était pas très compliqué mais on s'est lancés là-dedans, le viaduc de la ligne, il y en a un seul qui a été réalisé par un de nos membres, qui est en laiton et qui est assez impressionnant, pour interpeller aussi un peu les gens ce côté du département.

En plus de renseigner le public sur l'histoire de leur commune, les membres du club sont également très actifs dans la vulgarisation de la pratique du modélisme ferroviaire, et cherchent à y intéresser les plus jeunes. C'est dans cet esprit que l'un des membres du club se promenait dans les allées de l'exposition Savoie-Modélisme, à proximité du réseau la gare de Jallieu, pour faire découvrir aux personnes intéressées, le contenu de sa boîte à trésor et révéler quelques recettes de fabrication des éléments du décor, en partant le plus souvent de pas grand chose.

Cette boîte à trésor c'est pour montrer aux enfants surtout comment avec rien on peut arriver à de très bons résultats en matière de décoration, par exemple le Scotch-Brite qui sert habituellement à récurer la vaisselle, en le coupant en bandes avec un peu de colle et de poudre verte, on arrive à faire des haies, ça vous donne à peu près ce résultat, avant et après. Il y en a partout sur le réseau puisqu'effectivement en fonction de si c'est un jardin potager ou une haie dans un champ, on fait ce qu'on veut. Il y a aussi une formule qui est très intéressante qui est pour obtenir ce résultat, un petit sapin, il est vraiment petit celui-ci, c'est fait à partir de bigoudis, bigoudis rouleaux que mamie utilisait beaucoup autrefois, alors je vous montre le bigoudi en question, voilà le rouleau, vous prenez l'écouvillon qui est à l'intérieur, vous le coupez en pointe de façon un peu conique, un peu de colle bien sûr, du flocage et finalement on revient à ce résultat. Là aussi, en fonction des tailles, il faut coller plusieurs bigoudis ensemble. Ensuite, on a pourquoi pas pour construire un mur ou des maisons, on va prendre ce mur-là, c'est du carton-plume qu'on va trouver dans le commerce, en le délaminant, en enlevant la couche de carton qui est ici, on tombe sur une partie mousseuse que vous pouvez avec un stylo, un crayon, une pointe quelconque, assez facilement, je ne sais pas si ça se voit mais regardez simplement la marque de l'ongle, donc là vous faites le mur que vous voulez, la forme, des petits cailloux, des gros cailloux, des briques, et puis qu'est-ce que j'ai d'autre … Pour faire le mur en ciment, ça c'est vraiment le plus facile, le bout de polystyrène un peu arrondi sur la surface, et ça vous fait ça. Le plus dur, c'est la peinture pour donner une tonalité réaliste, mais à la limite … Et le fin du fin, c'est qu'avec trois bouts de plastique provenant de pots de yaourt, vous arrivez à faire ce genre de maquettes. Là, je ne sais pas si ça se voit bien mais on voit bien le plastique en question, alors il y a des bouts de plastique plus épais qui proviennent d'autres choses bien sûr mais la grande forme là, c'est des couches de plastique collées les unes sur les autres et on obtient ça. Du pot de yaourt on va dire avant sa fabrication mais éventuellement c'est possible, mais c'est trop fin, avant sa fabrication il fait 0,75 exactement donc ça va ! C'est long, c'est un jeu de patience mais on arrive à de très beaux résultats, franchement personne n'est déçu. Et j'ai quand même, c'est pas la cerise sur le gâteau mais c'est le plus facile, ça : dans le jardin de papy ou de mamie ou qui vous voulez, des brindilles de thym, alors ça pour faire des arbres, vous devez en voir par-ci par-là, il suffit de prendre la petit branche, d'enlever naturellement le thym, ça sert pour la cuisine, après un petit peu de flocage, un peu de lichen d'Islande, de la colle et puis ça y est, vous faites l'arbre que vous voulez, comme vous voulez. Voilà, c'est ça la boîte à trésor !

Si vous souhaitez découvrir d'autres astuces et les réseaux du club, ils sont exposés tous les deux ans les années paires, fin janvier, en alternance avec un salon consacré aux jouets. Les dates de ces manifestations sont à retrouver sur le site d'Aiguillages, sur sa page Agenda.

La semaine prochaine, ce sera déjà le dernier vendredi du mois, le reportage sera par conséquent consacré à un train touristique : le Petit Train de l'Yonne, en Bourgogne.

Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Echelle Ho