Aiguillages, tourisme et loisirs ferroviaires

L'Arverne Ferroviaire Miniature Club

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

L'Arverne Ferroviaire Miniature Club

Transcription :

Nous sommes dans la banlieue sud de Clermont-Ferrand ou le réseau a été monté pour quelques jours le temps d'une exposition à Perignat-lès-Sarlievres, mais le club est basé à Chamalières sur les hauteurs de la capitale Auvergnate. Dans leurs locaux, les membres de l'association n'ont pas le loisirs de pouvoir installer le réseau et pour cause ses dimensions sont impressionnantes : 20 mètres par 14. La maquette suit dans ses grandes lignes, le tracé du parcours représenté. Par conséquent, sa forme générale est très sinueuse. Le visiteur peut faire le tour du réseau, mais aussi rentrer à l'intérieur, ou il trouvera les deux extrémités du circuit : Le site industriel de Gerzat, encore en cours de travaux, car il s'agit de la toute dernière prolongation du réseau et la gare de Vichy, avec leurs boucles de retournement. Comme une image vaut mieux qu'un long discours, voici un plan du réseau.

Celui-ci est constitué de 67 modules hors boucles de retournement, et si ces caissons devaient être alignés il faudrait une pièce de 193 mètres de long pour les faire tenir. Et je ne vous parle pas du camion pour le transport, à force d'ajouter des modules, le club a du opter pour un plus grand modèle pour tout faire tenir.

Afin que les visiteurs ne se perdent pas, quelques repères sont placés tout le long de la maquette, de façon à leur permettre de prendre conscience du chemin qu'ils ont parcouru. Je vous propose à notre tour de faire le tour du réseau, en partant de l'intérieur et de la gare de Vichy. Nous en profiterons pour faire la connaissance de Michel Bourdier, le président de l'association, qui revient dans un premier temps sur la forme du réseau.

Il a une forme un peu artistique, c'est vrai qu'en le mettant à l'envers on aurait dit que ça faisant un dragon. Ce qu'on a voulu suivre c'est la ligne sur les calendriers PTT, on suit la ligne de chemin de fer avec ce trait noir, on a voulu faire ce site. Ça fait que les visiteurs peuvent faire le tour du réseau et même venir à l'intérieur parce que la gare de Vichy est à l'intérieur. Ça fait que parfois, les visiteurs arrivent à se perdre parce que c'est vrai que ça fait une sacré surface, il y a pas loin de 200 mètres linéaires de voie principale, donc les gens ne se situent pas tellement quand ils font le tour du réseau.
D'où les petits panneaux que vous avez mis : « vous êtes ici »
Voilà, on a mis des petits panneaux, on a fait la forme du réseau, et on a marqué « vous êtes ici, ça permet aux gens de se situer par rapport au circuit, et puis je vais pas dire qu'on risque de se perdre, on ne risque pas de se perdre sur 200 mètres carrés, mais quand même les gens arrivent à confondre et ils pensent qu'il y a plusieurs circuit, pourtant il n'y en a qu'un seul.

Pour les trains aussi, le trajet entre les extrémités du réseau se révèle être un véritable parcours sportif !

Quand ils partent, par exemple, de la raquette de retournement côté Gerzat et Riom, qu'il arrive à la raquette de retournement Vichy, direction saint-Germain-des-Fossés, le train, sans arrêt, met entre 9 et 15 minutes, ça dépend du convoi, avant qu'il arrive à son départ.

9 à 15 minutes en fonction du convoi, et sans compter d'éventuels arrêt, imposés par le système de cantonnement qui assure la sécurité des circulations des trains, ou les arrêts en gare, qui sont nombreuses sur le parcours.

Il y a Vichy, il y a Riom, et après il y a toutes les gares intermédiaires donc Gerzat, Ennezat, surat, Thuret, Randan, Hauterive, avant d'arriver, donc, à Vichy. Hauterive c'est la partie de l'Allier donc les gares de Vichy et Hauterive sont les seules gares du département de l'Allier, tout le reste c'est dans le département du Puy de Dôme.

Est-ce que les modélistes de l'Arverne Ferroviaire Miniature Club en resteront là de l'extension de leur réseau, en fait … rien n'est moins sûr ….

Il se développe, tous les ans on en fait un peu plus, il y a quelques modules supplémentaires, mais à je pense qu'il a atteint son degré de maturité, et c'est vrai qu'il y en a qui voudraient pousser jusqu'à Clermont, mais pour ça on est obligés d'augmenter la largeur du circuit, pour pouvoir retourner de Gerzat à Clermont, mais il y a un plan qui est prévu, déjà !

Le club a été créé en 1987, et a commencé à construire ses premiers modules en 1989. Il compte aujourd'hui une petite trentaine de membres. La ligne du Bourbonnais n'est pas son seul réseau, puisqu'il en a réalisé également un autre à l'échelle N de 8 mètre par 5. Décidément, les modélistes Auvergnats ont besoin de place pour s'exprimer ! En 2017, le club fêtera son 30ème anniversaire et devrait organiser pour l'occasion une belle exposition.

La gare de Vichy comme le reste du réseau est représentée avant les années 90 et l’électrification totale de la ligne Paris-Clermont-Ferrand.

Peu d'ouvrages d'art remarquable ont été nécessaires pour la construction de la ligne du Bourbonnais.

Non loin de Vichy se trouve l'un des deux tunnels de la ligne. Celui de d'Abrest mesurant 98 mètres de long, et passant sous le village.

Le viaduc d'Abrest : il mesure 2,50 et a demandé pratiquement un an et demi de travail. Son infrastructure est en contre-plaqué, mais sa décoration a été entièrement réalisée en pâte à modeler. Les 7arches ont été gravées par 7 modélistes à l'aide de pointes à tracer ou de tournevis. Originalité de ce viaduc ferroviaire, il est doublé d'une passerelle que pietons et cyclistes peuvent emprunter pour relier rejoindre le village d'Hauterives, depuis celui d'Abrest.

Hauterives, sa gare et son night club, qui a du remémorer pas mal de souvenirs à certains modélistes au point d'avoir choisi de le reproduire sur le réseau

L'autre tunnel est situé non loin de là. C'est celui du Randan. Avec ses 823 mètres de long, il marque la frontière entre le Puys de Dôme et l'Allier.

Le pont de Randan et ses ogives caractéristiques.

Près de la gare de Thuret, Michel a tenu a représenter la ferme de ses grands parents et celle de ses cousins, même si dans la réalité elle ne se situe pas le long de la voie.

La gare de Surant, dont ne subsiste aujourd'hui que le passage à niveau

Villeneuve les Cerfs, une commune connue pour ses nombreux Pigeonniers

Les silos de la coopérative agricole Limagrain et leur étonnant locotracteur rail/route

La gare de Riom toujours dans les années 90. Elle a été refaite depuis, et le nombre de voies a été réduit.

Et puis nous arrivons à l'autre extrémité du réseau, à Gerzat, dont les environs de la gare sur la maquette de l'Arverne Ferroviaire Miniature Club sont en plein travaux, pour cause de construction d'un nouveau module représentant le site industriel de Gerzat. Dans notre dos, la gare de Vichy. Si vous ne vous êtes pas perdu en route, nous venons de parcourir l'intégralité de la maquette, en en faisant le tour, tout comme le bon millier de visiteurs qui l'a découverte à l'occasion de la bourse exposition annuelle organisée par le club.

La semaine prochaine dans Aiguillages, l'avancée des travaux à Mini World Lyon, et vous le verrez les changements sont nombreux et spectaculaires, à commencer par un déménagement récent qui permet désormais aux maquettistes de travailler dans de bien meilleures conditions.

Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Echelle Ho