Aiguillages, tourisme et loisirs ferroviaires

Le réseau à l'échelle Z

de Phil model train

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Le réseau à l'échelle Z de Phil model train

Transcription :

Nous sommes dans un petit village blotti dans une vallée de la Suisse Alémanique, un jour d'automne, au lever du soleil.

Philippe Danné l'auteur de ce réseau proposait au public du salon Montélirail, organisé tous les deux ans à Montélimar, de vivre en 9 minutes une journée complète de la vie de ce petit village. L'échelle est plutôt rarement utilisée par les modélistes français, même si l'on commence à croiser en exposition quelques maquettes qui y font appel. C'est l'une des plus petites pratiquée dans le domaine du modélisme ferroviaire : Le Z, soit le 1/220ème. Pour certains modélistes l'intérêt est de pouvoir évoquer de très grandes zones géographiques ou de faire circuler de très longs convois. Mais tel n'est pas ici le parti pris. Ce qui intéressait le constructeur de ce réseau était de pouvoir sur une petite superficie concentrer un grand nombre d'animations. Un défi lancé à son auteur qui pratique par ailleurs d'autres échelles, par un collègue modéliste.

J’ai créé ce réseau il y a une dizaine d’années maintenant, pour prouver qu’il était possible d’avoir un réseau de petite taille mais très animé, avec beaucoup d’animations et d’effets sonores, visuels et sensoriels. Ça a été un défi, je faisais couramment des expositions avec un réseau en Ho, qui était super détaillé et un des exposants à qui j’ai dit que je voulais me lancer dans le Z m’a dit « t’arriveras jamais à faire aussi détaillé qu’avec ton Ho » alors j’ai dit « si, je reviens dans 2-3 ans, et on verra ». Et voilà, 3 ans après je suis revenu avec le réseau !

Et il se passe en effet toujours quelque chose sur le réseau de Philippe Danné. Le public est invité à s'approcher de la maquette par son auteur, qui commente les diverses animations et lui réserve une petite surprise à la fin. Mais tout commence doucement et gentiment, par le lever du soleil et tout un jeu de lumière et de sons qui mettent en valeur le réseau.

On a entre autres une bande sonore que j’ai faite avec un ami auteur-compositeur qui fait des spectacles, Luc Baiwir, j’ai fait dans son studio une bande sonore, j’ai tout à fait l’autorisation d’utiliser sa bande sonore. Au-delà de cette bande sonore en 9 minutes, du lever au coucher du soleil, il y a toute une série d’animations entre le passage à niveau, la plaque tournante, les fumigènes, vous avez un téléphérique, un camion de chantier qui marche, un manche à eau, une grue de charbon, l’hélicoptère, et vous avez tous les effets de lumière qui vont avec et la musique qui s’harmonise bien avec tout le réseau, la fumée pour la machine à vapeur et en fin de soirée c’est la totale, vous avez un orage qui est annoncé et les éclairs, et les personnes qui sont devant sont arrosées avec un brumisateur, comme ça elles ressentent totalement le réseau.

Une animation qui n'est pas loin de n'avoir rien à envier aux attractions en 4D. Le public de Montélirail appréciait en tous les cas cette forme d'interactivité avec l'auteur du réseau et c'est sans doute ce qui lui a valu de recevoir le troisième prix du public, qui était invité par les organisateurs de Montélirail à sélectionner parmi les différentes maquettes proposées celles qu'il avait préféré au cours de sa visite du salon. Le choix de la saison, l'automne, qui n'est pas celle la plus représentée sur les réseaux que l'on voit en exposition, à peut-être également joué en la faveur de cette maquette.

Comme j’ai voulu faire un réseau automnal, j’ai pris un paysage de petit village de la frontière Suisse allemande parce que j’ai une locomotive suisse et une locomotive allemande. J’en avais un petit peu marre d’avoir toujours ou l’été ou le printemps, en automne une fois je me suis baladé dans la région des Vosges et j’ai vu qu’il y avait des couleurs qui étaient sensationnelles et je me suis dit « allez, on fait l’automne, avec un peu de neige, l’arrivée des premiers flocons de neige ».

Pour aller plus loin dans sa passion, Philippe Danné a créé l'association Plaine de l'Ain Modélisme à Meximieu qui a entre autres projets celui de recréer à l'échelle Ho cette fois-ci le complexe ferroviaire de la ville, dans les années 50.

La semaine prochaine dans Aiguillages, le réseau d'exposition Le Dépôt du Teil du Club Ferroviaire Grangeois qui s'apprête à fêter au cours d'une exposition qu'il organise, ses 30 ans.



Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Echelle Z