Aiguillages, tourisme et loisirs ferroviaires

Le Rail Club Model Sat

Saint-Saturnin les Avignon

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Le Rail Club Model Sat Saint-Saturnin les Avignon

Transcription :



Saint-Saturnin-lès-Avignon se trouve dans le Vaucluse, c'est un petit village de moins de 5000 habitants parmi lesquels le Rail Club Model Sat a réussi à recruter quelques membres et à les convertir à la pratique du modélisme ferroviaire. A commencer par la municipalité qui met à la disposition de l'association un grand local dans ce qui fut autrefois une salle de cinéma. C'est un peu un hasard, lié à un changement d'équipe municipale qui a présidé à la création du club. Son fondateur, habitant sur place et faisant partie du nouveau conseil municipal, était un adhérent d'un club de modélisme ferroviaire d'Avignon qui se retrouvait mis à la porte du local qu'il occupait.

On était 5-6 au départ, Hervé, l'actuel président, est arrivé tout de suite, parce que dans le village on avait mis des affiches et on a eu vite des anciens du club d'Avignon. Il nous fallait quand même des gens de Saint-Sathurnin pour justifier un club, on en a eu quand même et il y a de nouveaux des adhérents du village, on fait venir des écoles régulièrement passer l'après-midi, des écoles viennent et participent à beaucoup d'activités du club. Maintenant pour les gens, il n'y a pas que le rugby à Saint-Saturnin, il y a aussi un club de petits trains. On nous prend toujours pour des grands enfants mais le club est toujours en bonne santé.

Le club compte 35 membres dont une bonne 15 aine est assidue tous les samedis après-midi pour des séances de travail sur ses réseaux, deux en Ho, un fixe et un d'exposition, et un réseau en N. Et cela fait plus de 30 ans que cela dure, 32 pour être précis.

On a fêté les 30 ans il y a 2 ans, à la salle des fêtes du village, on avait invité plusieurs clubs. On a un membre qui fait partie d'un club de trains américains qui était sur Grenoble et qui vient de temps en temps avec nous et on avait fait venir le club d'Avignon, de l'Uaicf avec qui on s'entend très bien, ça s'est bien passé avec eux.

La construction du réseau qui se trouve aujourd'hui dans la grande pièce qu’occupe le club a été commencée dès les origines de l'association.

Celui-là, c'est le réseau historique du club, le grand c'est le réseau historique du club qui a une trentaine d'années. A l'époque, il était au premier étage, dans une salle un peu plus petite, et on a eu la chance d'avoir la salle de cinéma qui était devenue une salle de sport qui a été libérée, et on a pu agrandir comme tous les modélistes : plus on a de la place, plus on met de rail, plus on met de voie, comme tous, et on a fait les mêmes bêtises que les autres. On a un réseau qui est ancien mais qui est très fonctionnel et contrairement à d'autres clubs on cherche surtout l'utilisation exacte de la SNCF donc on est en train de refaire avec les zones d'arrêt, de ralentissement, tout deviendra logiquement réalisable dans les années à venir. On est en train surtout de recâbler la totalité de ce réseau puisque le câblage date de l'origine, il a une trentaine d'année et ce n'est plus du tout les mêmes systèmes maintenant et il faut évoluer avec le nouveau matériel dans l'utilisation y compris de l'électricité et de l'électronique.

Un travail qui pour ne pas condamner les circulations sur la maquette se fait petit bout par petit bout. Le réseau ne s'inspire pas d'un lieu réel, contrairement à celui d'exposition du club sur lequel ont été reproduit une partie de la commune de Saint-Saturnin-lès-Avignon, et de ses bâtiments dont l'Ostau, la maison dans laquelle le Rail Club Model Sat est installé. Ici, les membres de l'association ont choisi de concevoir un plan de voies qui leur convenait et de construire le décor qui va autour. Grâce à une petit caméra installée sur un wagon par Guy Baussart, l'un des membres du club, nous allons pouvoir parcourir le circuit en adoptant le point de vue d'un conducteur de train. Le circuit principal est à double voie, les trains y roulent à gauche, au départ de la gare principale et s'engagent dans une rampe qui les conduit à traverse la gare du haut du réseau. Ils s'engagent ensuite dans une tranchée pour repasser au niveau supérieur, près de la gare, puis dans une grande boucle de retournement dont le parcours se fait pour l'essentiel en voie cachée qui redescend ensuite dans la gare principale. Tous les trains peuvent aussi bien circuler en voie 1 qu'en voie 2, ou bifurquer peut après la sortie de la gare principale, sur la voie unique qui enjambe le double circuit de voies et permet un nouveau passage en gare, mais dans le sens opposé à celui du départ. Sur le réseau du Rail Club Model Sat, une 3ème gare est en cours de construction. Nous passons près d'elle. Il s'agit de celle d'un TAC, autrement dit un Train Auto Couchette. Puis notre train rejoint l'une des extrémité du réseau à partir de laquelle il aura le choix de refaire un tour sur la voie unique ou de rejoindre le circuit principal, après un passage supérieur en courbe constituant un saut de mouton, dispositif courant sur les lignes de trains réels pour passer d'une voie à l'autre.

Mais laissons lui finir son tour, et profitons-en pour découvrir à l'étage, le nouveau chantier du club. Un réseau à l'échelle N.

On a eu l'occasion, par un membre du club, de récupérer ce réseau, c'est un monsieur qui nous l'a donné. On l'a déjà pas mal modifié depuis qu'il nous l'a donné parce qu'il n'était aps terminé donc absolument pas opérationnel, on est en train d'essayer de le rendre opérationnel, c'est un peu compliqué par manque de temps, évidemment. L'idée, c'est de pouvoir avoir une activité N au sein du club, alors c'est relativement marginal, il y a assez peu de personnes qui le pratiquent. Il y a essentiellement les jeunes qui s'y intéressent étonnamment, peut-être parce qu'ils ont de bons yeux, je ne sais pas, en tout cas c'est probable ! C'est un réseau qui ne peut pas être amené en exposition puisqu'il est d'un seul tenant, on l'a monté sur roulettes, on l'a adapté, je ne sais pas si vous voyez mais c'est une ancienne salle de cinéma donc on a été obligés de faire des hauteurs différentes pour qu'il reste horizontal, on ne peut pas le sortir du club malheureusement mais j'espère qu'on arrivera à terme à faire un réseau intéressant. L'idée, ce serait de faire du digital puisque c'est quand même dans l'air du temps, c'est un peu plus cher au niveau du matériel, un peu plus onéreux au niveau du matériel roulant également puisque les machines digitalisées ont un décodeur installé à l’intérieur. J'espère qu'un jour on arrivera à l'utiliser.

Un projet qui a de quoi occuper quelques samedis après-midi puisque le club se réunit pour ses séances de travail chaque samedi à partir de 14 heures 30, et que ce réseau n'en est qu'au tout début de sa construction.

L'idée de départ, c'était d'avoir une grande gare principale en haut, une gare de passage, de voyageurs, avec un des bords de marchandises pour faire quelques manœuvres, une voie qui permettait, grâce au tiroir qui est là-bas au fond, de manœuvrer les machines et de les descendre à partir de la rampe hélicoïdale jusqu'à un dépôt qui devrait se situer par ici, en fait on voit là qu'il y a la trace de la plaque qui est déjà dessinée, il y a le plan. On va découper un peu cette planche pour dégager le dépôt, il y aura une espèce de falaise entre la partie haute du réseau et la partie basse du réseau. Voilà le principal avec un petit dépôt histoire de garer quelques machines, éventuellement une voie un peu plus longue pour une rame automotrice, voilà pour l'instant où on en est. Ça fait du bien, ça permet d'oublier la vie quotidienne, le boulot, c'est un loisir assez extraordinaire parce que c'est un loisir qui permet de tout oublier, on s'évade, on retourne dans un monde qu'on s'imagine. Ça fait encore partie des loisirs où l'imaginaire a une place assez importante. On se recréer un environnement, un monde, une vie. En plus, on a la possibilité à travers le train miniature de se projeter dans des époques différentes, on peut faire du très moderne, on peut faire du très ancien, c'est ce qu'il y a de passionnant. Il y a les jeunes qui sont évidemment plus orientés vers le moderne parce qu'ils n'ont pas connu l'ancien, et puis la génération un peu plus ancienne qui peut reconstituer des souvenirs d'enfance quand on voyageait par le train, parce qu'il y a encore 30 ou 40 on prenait beaucoup le train, on allait en vacances en train, on allait voir ses grands-parents en train, donc c'était souvent des trains de nuit avec des voitures-couchettes voir des voitures-lits. Donc on peut se recréer cet environnement et un peu retomber en enfance et se rappeler des souvenirs qui restent de beaux souvenirs. C'est aussi un des intérêts du modélisme ferroviaire.

Des propos sur le modélisme ferroviaire que ne démentira pas celui que les autres membres du club appellent affectueusement leur benjamin et qui a fêté ses 90 ans, dont 25 ans passés au club.

Je dirais même que maintenant, il n'y a plus que le modélisme pour restituer l'ambiance du chemin de fer de la Grande Époque. Maintenant on ne parle plus que de TGV ou de rame automotrice, il n'y a plus de diversité, même le train de grande ville ressemble à du métro. Ici, on rétablit l'ambiance de la Grande Époque.
Ça fait longtemps que vous êtes là ?
Moi je suis ici depuis 92, j'ai 25 bonnes années de présence mais je peux dire comme je dis souvent, je suis tombé dans la marmite étant tout gamin, ça a été comme ça, ça a été la révélation et ça ne m'a jamais quitté. Je suis arrivé ici pour la retraite et j'ai eu la chance de trouver ce club avec un réseau constitué, mais bon nous avons pas mal de travaux pour l'améliorer et l'agrandir parc que nous avons changé de local, avant nous avions un petit local et le réseau s'arrêtait là. Et puis nous avons eu l'extension qui fait que maintenant nous avons une trentaine de mètres carrés de surface, presque 125 mètres de voie.

Et pour ce qui est des autres mensurations du réseau, sachez qu'il compte une 50 aine d'aiguillages, 35 bâtiments, autant d'animaux, 60 véhicules automobiles et 330 arbres. En revanche, pas plus de 3 trains ne peuvent circuler à la fois.

C'est de la régulation de circulation, trouver l'optimum pour que tous les trains partent et reviennent à tour de rôle, que le maximum de trains puissent rouler, mais nous n'avons pas la possibilité d'expédier plus de 3 trains. C'est pour ça que les trains prennent leur tour : il y a un circuit double voie et il y a un circuit voie unique. Le circuit double voie, c'est circulation à gauche, comme dans la réalité bien sûr et en ce qui concerne la voie unique on a tendance à tourner un peu toujours dans le même sens pour faciliter la sortie et l'entrée des voies principales vers la voie unique et vice versa.

De quoi passer des heures à jouer au train. Pour retrouver les membres du Rail Club Model Sat, c'est très simple, l'Ostau se trouve juste en face de la mairie, en plein cœur du village de Saint-Saturnin-Lès-Avignon.

La semaine prochaine dans Aiguillages, un club breton sera à l'honneur, le Train du Plélo qui exposait au Salon du Train Miniature de Laval.

Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Visite de club