Exposition virtuelle de février 2021 Rétrospective de Meursault 2013

Exposition virtuelle de février 2021

Rétrospective de Meursault 2013

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Exposition virtuelle de février 2021 Rétrospective de Meursault 2013

Transcription :

Bonjour et bienvenu dans les Rendez-Vous du Lundi d'Aiguillages, chaque premier lundi du mois jusqu'à la fin de cette saison au mois de juillet prochain, je vous propose en attendant la reprise des expositions de modélisme ferroviaire dans le monde réel, une exposition virtuelle qui consiste à revisiter des reportages que je vous ai présenté dans Aiguillages, il y a quelques temps. Aujourd'hui, on va véritablement faire de l'archéologie ferroviaire, parce-que nous allons nous promener dans les allées de la 2ème édition de la Fête du Train au Pays des Grands Noms à Meursault,

Et d'abord, je voudrais vous rappeler que des expositions de modélisme ferroviaire étant de nouveau programmées pour dans les prochains mois, l'agenda d'Aiguillages est en train de sortir de sa torpeur, il est désormais à jour pour ce qui est les expositions programmées en 2021 dont j'ai pu avoir connaissance, il est consultable en ligne à l'adresse www.aiguillages.eu, rubrique Agenda et mis à jour dès qu'un nouvel événement est annoncé ou malheureusement annulé. Dans les prochains jours, vous pourrez si vous le souhaitez, en récupérer une édition au format PDF, il vous suffit pour cela de me laisser votre adresse mail en passant par le formulaire qui se trouve sur la même page que celle ou vous pouvez consulter l'agenda. Si vous êtes en première classe, vous trouverez un lien dans la rubrique monprofil qui vous permettra de le récupérer directement.

C'est tout pour l'auto-promo du jour, j'en garde un peu pour la prochaine fois …

Sans plus attendre, on se rend à Meursault, ou se déroule tous les 3 ans, l'exposition intitulée, la Fête du Train au Pays des Grands Noms, la première édition s'est tenue en 2010, un peu tôt pour Aiguillages qui avait démarré deux ans plus tôt avec un rythme de tournage et de diffusion de reportages qui n'a rien à voir avec celui d'aujourd'hui, je vais donc arrêter ma remontée dans le temps en 2013, pour la deuxième édition de cette manifestation. Cette année là, le thème retenu par les organisateurs était la Compagnie des Wagons-lits. En partenariat avec la Cité du Train à Mulhouse, des objets ferroviaires lui ayant appartenu étaient exposés. Un compartiment Wagon-lit était reconstitué, ainsi qu'une partie d'un wagon restaurant.
Avant de descendre dans la salle ou étaient exposés la plupart des réseaux, on passait cette année là devant celui de François Dury, qui présentait sa collection de trains à l'échelle 0 datant des années 20 à 60.
En entrant dans la grande salle d'exposition, on tombait sur le réseau vedette de cette édition. Celui appelé « La Bosse ». Il s'agissait de l'évocation de la ligne reliant Paris à l'Italie via le Jura, dans les environs de la gare d'Arbois-Mesnay dans les années 60/70. Un réseau de 24 mètres de long présenté par Jean Cuynet et l'équipe du Club Ferroviaire de Franche Comté.

Le Rail Miniature 25 un club basé à Besançon, présentait son module l'Hôpital du Grobois, une gare se trouvant sur la ligne de Besançon-Viotte au Locle, et qui a l'époque ou elle a été représentée était à l'origine d'une ligne partant vers Lods.

René Blache exposait un module en Oe, racontant l'histoire tout à fait imaginaire d'un Transport de Gentianes par Voie Ferrée dans les années 50/60.

Un très grand réseau à l'échelle N, que vous avez depuis à plusieurs reprises revu dans Aiguillages reproduisait la gare de Châlon sur Sâone et le triage de Saint Rémy sur pas moins de 100 mètres de rails. Une réalisation de Jean-Marc Monin.

Cette année là, Gilbert Danguiral présentait le dépôt d'Autorails, la verrière et le bâtiment voyageur de la gare d'Aurillac qu'il entendait reproduire dans son intégralité, en y consacrant environ une 10aine d'années de travail.

Hervé Torregroso et Jean-Michel Gerlat étaient à Meursault avec des modules évoquant la ligne des Cévennes qui leur est chère. Ils présentaient la gare de Monistrol sur Allier, ainsi que les viaducs du Rachat et de Poutès.

La même ligne avait inspiré Claude Coutarel qui quand à lui en présentait deux autres sites. L'usine de ventilation de l'Albespeire et le viaduc du Mazel.

Le club Arc en ciel était venu avec une maquette de la gare de Malain raccordée à celle du viaduc de la Combe Bouchard.

Bernard Bransol et Fabien Roussy présentaient quand à eux la gare de Landeyrat-Marcenat sur la ligne de Bort-les Orgues à Neussargues.

Régis Deroussin, Denis Gamard et Laurent Chelminiak présentaient la gare de Saint-Léger sur Dheune, qui allait évoluer vers un réseau beaucoup plus grand, que je vous ai présenté depuis.

Voilà pour ce qui est de cette rétrospective non exhaustive de ce que l'on pouvait voir à Meursault en 2013. L'exposition La Fête du Train au Pays des Grands Noms se déroule tous les 3 ans, deux autres éditions ont donc eu lieu depuis en 2016 et 2019, la prochaine sera en 2022, contrairement à beaucoup d'autres, avec ce rythme d'organisation d'une exposition tous les 3 ans, les organisateurs de cette manifestation auront eu la chance d'échapper à la crise sanitaire. Je vous souhaite d'y échapper vous aussi, et de continuer à bien vous porter, et je vous retrouve jeudi, pour de nouvelles aventures sur les rails.






Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Les rendez-vous du lundi