Aiguillages, tourisme et loisirs ferroviaires

Mini-World Lyon

La fête des voisins 2015

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Mini-World Lyon La fête des voisins 2015

Transcription :

Ça va finir par devenir une bien agréable tradition, chaque année Mini World Lyon convie ses principaux soutiens à une fête des voisins, le jour de la fête de voisins. Et parmi les tous premiers soutiens de Mini World, il y a celles et ceux qui ont acheté une parcelle sur le terrain de camping ou même une maison dans le village des donateurs et qui découvrent au passage l'avancement de la construction de leur maquette. Pour cette occasion Mini World avait revêtu ses plus beaux atours, et la grande roue de la fête foraine s'était habillée de mille feux. Un avant goût de ce qui devrait pouvoir être vu lors de l'inauguration des mondes miniatures en décembre prochain et de la fête des lumières qui y sera donnée. Ce sera la seule fête des voisins qui aura été organisée dans ces locaux, puisqu'à l'automne 2015 Mini World Lyon rejoindra ses locaux définitifs en cours d'aménagement au Carré de Soie, un centre commercial situé à quelques centaines de mètres de là ou nous nous trouvons aujourd'hui. Cette fête des voisins, c'est aussi une opportunité assez unique de pouvoir voir les maquettes animées et éclairées, ainsi que de suivre la circulation de voitures, camions, bus et trains, mis en service lors de cette soirée. Même les maquettistes qui travaillent à la construction des mondes n'avaient jamais vu le fruit de leur travail sous cet angle là. La plupart du temps, le travail, se faisant sur un petit bout de module, sans aucune circulation ou animation. Un grand moment de vérité pour Claude, ingénieur électronicien et les autres membres de l'équipe. A quelques minutes de l'arrivée des premiers visiteurs, il s'agit de s'assurer que tout fonctionnera pour le mieux. La maquette n'a pas pu être montée dans son intégralité, il manque un peu de place pour cela dans les locaux actuels. Alors les visiteurs l'a découvriront en deux morceaux. D'un côté la ville avec toutes ses lumières et son intense circulation routière et ferroviaire, de l'autre, la campagne et la montagne dont le plus haut sommet culmine à plus de 4 mètres de haut, ce qui impressionne à peu près tous les visiteurs au moment ou ils entrent dans la pièce.
La ville s'appelle Hissy, comme en témoigne ce rond-point qui nous y souhaite la bienvenue. Sa rue principale, sa cathédrale que vous aviez découvert à la sortie de son carton d'emballage dans un précédent numéro d'Aiguillages, sa gare bien sur, qui connaissait ce soir là une intense activité, et son éclairage de nuit qui transforme totalement la perception de la maquette. Autre maquette dont vous avez pu voir le tout début de la construction dans un précédent numéro d'Aiguillages. Le studio de cinéma, inspiré des halles de Grenoble.
Le voisin le plus éloigné de Mini World Lyon est certainement Manfred Luft. C'est un créateur de maquettes, qui travaille déjà pour Miniatur Wunderland à Hambourg. En ce moment, il est d'ailleurs en train de réaliser pour cet autre monde miniature, la ville de Pompéi.

Je viens du sud de l'Allemagne, j'habite près de Ulm, une ville qui est située entre Munich et Stuttgard, c'est à peu près à 800 kilomètres de Lyon. C'est Richard Richarté qui m'a contacté par le biais de mon site MondelBauLuft, il avait pris connaissance du travail que je faisais pour Miniature Wunderland. Je suis spécialisé dans la production de petites séries et de pièces très très détaillées. Mr Richarté c'était renseigné auprès de Minitur Wunderland à Hambourg, pour savoir qui avait réalisé la ville de Pompéi, et c'est comme ça qu'il m'a connu et qu'il m'a passé une grosse commande pour Mini World Lyon. Ensuite, il m'a invité à venir ici aujourd'hui.

L'entreprise de Manfred, est une petite structure artisanale.

Je travaille tout seul, ma femme vient parfois me donner un coup de main dans la semaine, nous avons environ 160 articles à notre catalogue, dans différentes échelles, le Ho, le N, le Z et le 0. J'ai commencé par réalisé des petites maisons, j'aimais bien reproduire des petites constructions que je voyais dans le sud de la France. Voilà, c'est comme ça que je me suis lancé.

Et Manfred en est donc venu tout doucement à travailler pour les constructeurs de la maquette de Hambourg et maintenant ceux de Lyon.

Ici j'ai conçu les ruines d'un ancien château, les constructions troglodytes que l'on peut voir ici, et puis quelques granges dont l'aspect a été vieilli, pour leur donner un aspect usagé. Sur le toit de ces granges, les tuiles sont posées comme les vraies, une par une. C'est une vraie production artisanale, je ne travaille pas avec des machines, je n'utilise pas la CAO, pas l'ordinateur … du coup, la plus petite pièce que j'ai construite m'a demandé 5 heures de travail à elle toute seule.

Voici une des granges réalisées par Manfred. La recherche du réalisme est poussée jusqu'à la reproduction de l'aspect fatigué du bâtiment et de ses poutres qui commencent à se cintrer sous le poids des années. Quand aux tuiles, elles sont posées comme le disait Manfred une à une. Et il faut compter 25 tuiles par cm². Pour couvrir le toit de cette grange, il a fallut par exemple poser plus de 2000 tuiles.

Avant de libérer Manfred pour le laisser profiter du reste de la soirée, je lui ai demandé ce qu'il pensait de Mini World Lyon, lui qui découvrait la maquette pour la première fois.

Impressionant !

Un grand merci à Emery qui a assuré la traduction simultanée de cette interview.

Nous allons nous aussi laisser les visiteurs profiter de cette soirée à Mini World Lyon, de ses discours … et nous retirer sur la pointe des pieds, pour mieux revenir à la rentrée. Je vous proposerais évidement encore un ou deux reportages sur Mini World Lyon juste avant son ouverture qui est programmée pour décembre 2015. Mais ça ce sera l'affaire de la prochaine saison d'Aiguillages.

Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Mini-World Lyon