Aiguillages, tourisme et loisirs ferroviaires

Mini-World Lyon

L'avancement du projet à la rentrée 2014

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Mini-World Lyon L'avancement du projet à la rentrée 2014

Transcription :

C'est l'un des sujets qui vous a le plus passionné la saison dernière, et il devrait nous tenir en haleine, au moins durant la première moitié de cette nouvelle saison. Mini World, le plus grand monde miniature de France est en cours de construction à Lyon et devrait ouvrir ses portes dans le courant de l'hiver. Régulièrement j'y promène la caméra d'Aiguillages pour vous tenir informé de l'avancée du projet. Retour sur les mois d'été, qui n'ont pas été chomés.


Mini world s'est installé il y a un an dans la banlieue de Lyon, à Vaulx en Velin, dans une friche industrielle, l'usine Tase, autrefois fleuron du textile, et voilà à quoi ressemblaient les locaux à la même époque l'an dernier, alors que le projet était présenté au public à l'occasion des journées du patrimoine. Un grand espace qui reste à aménager et quelques plans affichés aux murs pour expliquer le concept .

Un an plus tard, les premières voies sont posées et câblées et deux des trois mondes à créer sont dans un état de construction avancé. C'est d'abord à la ville à laquelle les créateurs de Mini World se sont attachés, car il s'agissait de loin du monde le plus complexe à réaliser.

En juin dernier, à l'occasion de la fête des voisins l'avancée du projet est présentée aux donateurs Des internautes qui ont acheté un titre de propriété dans ce qui deviendra le futur village des donateurs. Daniel Quesnay a acheté un emplacement de camping pour y planter sa tente.

Daniel viendra du coup faire du camping à Lyon. Lui qui habite à Clermont-Ferrand espère bien faire partie des tous premiers visiteurs qui pousseront les portes de Mini World dans les jours qui suivront son ouverture.

Trois mondes seront ouverts au public dans un premier temps. Puis viendront de futures extensions.
Les trois premiers mondes seront la Ville, la Montagne et la Campagne. Le plus avancé est actuellement la ville, car c'était de loin celui qui représentait le plus travail pour l'équipe de Mini World Lyon, en raison de la densité de l'urbanisme d'une part, et d'autre part de la mise au point d'un système de circulation routier à la technologie innovante et probablement unique au monde.
Inspiré du système car Faller, bien connu des modélistes, le système de circulation mise en place à Lyon permettra aux voitures de se doubler, d'être dotées de clignotants fonctionnels, de s'arrêter pour prendre de l'essence, et d'autres fonctions qui resteront à découvrir.

Pascal Guénard, un autre invité de la soirée ne boude pas son plaisir alors qu'il découvre les premiers modules animés. Il s'est offert une maison bourgeoise dans le village des donateurs.

Nous allons laisser la soirée se terminer tranquillement pour revenir quelques temps plus tard. Nous sommes le premier août, et la ville est toujours l'objet de toutes les attentions des maquettistes. La gare en particulier avec ses 6 voies à quai et ses 2 voies de passage.

Un studio de cinéma ou l'on pourra assister au tournage de films célèbres sera également construit dans la ville. Le batîment est inspiré des Halles de Grenoble, qui seront complètement détournées de leur vraie vocation. Si quelques maquettes ont été achetées dans le commerce, la plupart des contructions de Mini World Lyon seront des créations intégrales. Nous allons assister à la naissance du studio de cinéma. Tout commence par la découpe minutieuse d'une plaque de plastique transparente. Emilie et Laurie sont aux commandes. Le plus gros du travail a déjà été fait en amont. A partir d'une photo du batîment, des plans ont été dessinés sur ordinateur. Et celui-ci va maintenant prendre le contrôle d'une machine de gravure et découpe laser qui va exécuter le travail. Mais au préalable, celle-ci doit être correctement qualibrée et quelques tests sont nécessaires pour s'assurer de la qualité de la gravure et de la découpe.

Le plan de la maquette est ensuite chargé et envoyé à la machine.

Il faudra 50 minutes pour que la façade du cinéma soit réalisée. Le temps pour nous, de nous rendre dans le Jura. C'est la seule partie de la maquette qui est inspirée d'une région réelle, et qui sera soigneusement évoquée. Richard Richarté, le créateur de Mini World Lyon, y a quelques attaches familiales. Il aura fallu planté pas moins de 1500 arbres pour obtenir une forêt réaliste, sur les bords du lac de Vouglans. Là aussi, une floppée de petites scenettes se livreront aux yeux des visiteurs les plus curieux. Il faudra en chercher certaines, un peu cachées par la végétation. Ici, le réalisme aura été poussé jusqu'à reproduire le village qui a été engloutie lors de la construction du barrage. Et un trou dans le soubassement de la maquette permettra aux visiteurs de faire un peu de plongée sous-marine.

Moins d'une heure plus tard. Verdict. La gravure et la découpe ont été réalisées. Il reste à détacher la façade du reste de la plaque, sans rien casser bien sur. Richard supervise les opérations. Il attend beaucoup de ce studio de cinéma.

Et comme il reste un peu de matière après la découpe, Laurie en profite pour créer de nouveaux minuscules poissons qui rejoindront l'aquarium qu'elle est en train de confectionner.

Laissons passer les vacances, et c'est déjà la rentrée. L'école de la ville a fait le plein d'élèves et on imagine facilement le brouhaha de la cour de récréation. Mais ne parlons pas de rentrée à Jean-Marc Harthé, il ne se souvient pas d'avoir eu de vacances cet été !

Prochaines grandes étapes de la construction, la création de la montagne, qui se fera à partir d'une technique originale qui consiste à pulvériser une mousse sur l'ossature de bois afin de réduire le poids de l'ensemble. Il ne faut pas oublier que la maquette est amenée à être installée au deuxième étage du bâtiment alors que les ateliers de construction sont au premier.

La semaine prochaine dans Aiguillages, je vous entraînerais dans une balade qui nous conduira des Landes à l'estuaire de la Gironde, à la découverte de trois trains touristiques qui roulent, les pieds dans le sable.

Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Mini-World Lyon