Aiguillages, tourisme et loisirs ferroviaires

Mémorail Quercy Vapeur

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Mémorail Quercy Vapeur

Transcription :

Connaissez-vous Mémorail Quercy Vapeur ? C'est un musée qui se trouve dans le Sud-Ouest de la France et qui présente une belle collection d'objets ferroviaires, mais au-delà c'est aussi un site conçu pour vous faire passer de bons moments de détente en famille devant son réseau de trains miniatures ou assis à califourchon sur un train de jardin, que je vous présente aujourd'hui. Bonjour et bienvenue dans Aiguillages !

Mémorail Quercy Vapeur est installé à Saint-Géry dans le Lot, à mi-chemin entre Cahors et Saint-Cirq-Lapopie, une commune qui avait été élue Village préféré des Français en 2012 au cours de l'émission télévisée du même nom, présentée par Stéphane Berne.

Le musée a été créé en 1994, par des passionnés, dans une ancienne halle à marchandise de la ligne Cahors-Capenac dont les rails sont encore bien visibles, même si largement envahies par la végétation, en bordure du site.

Le matériel exposé provient de cette ligne fermée en 1989.

Le musée présente une belle collection d'affiches, de lanternes, de panneaux de signalisation et autres objets ferroviaires.

Le musée est ouvert durant la période estivale de juin à septembre, car placé sur la route entre Cahors et Saint-Cirq la Popie, il capte de nombreux touristes venus visiter la région.

L'association compte une trentaine de membres dont une douzaine d'actifs, parmi lesquels Jean-Marc Lagarde qui l'a rejoint il y a peu, et en est devenu le nouveau président. Pur produit Lotois comme il aime à se définir, Jean-Marc a toujours connu la ligne Cahors-Capdenac, d'abord dans sa période d'exploitation par la SNCF, puis par Quercy-Rail à seules fins touristiques. Le musée Mémorail Quercy Vapeur, Jean-Marc l’a redécouvert à l'occasion d'une exposition. Ce petit-fils de cheminot, initié dans les années 70 par son grand-père à la pratique du train électrique, a commencé à transmettre sa passion du rail à ses deux garçons et espère bien essaimer au-delà et intéresser au train les plus jeunes, en s'appuyant sur les outils disponibles sur le site de Saint-Géry.

Mon idée est quand même de pouvoir inviter les jeunes à venir par le biais du train miniature, du circuit qu’on a à l’intérieur, de les intéresser au modélisme ferroviaire, nous avons à côté une école donc peut-être aussi s’ouvrir aux très jeunes et leur proposer des activités comme ça en périscolaire le mercredi, pourquoi pas, c’est une idée que j’ai au fond de la tête. Nous avons fait cette année l’exposition qui avait été abandonnée depuis 2 ans, qui a été un succès je pense, on va faire le point et le bilan dans peu de temps et je me prépare aussi à préparer la nouvelle exposition l’année prochaine, la saison aussi. Je pense qu’il y a des choses à faire avec les jeunes et c’est un vrai projet que j’ai.

Mémorail Quercy Vapeur, c'est un musée, mais aussi un espace récréatif où l'on peut venir passer de bons moments en famille. Nous allons justement emprunter le train pour nous rendre dans le petit jardin aménagé à quelques dizaines de mètres de la halle marchandise qui l'abrite.

Les voies du train de jardin longent celles de l'ancienne ligne Cahors-Capdenac, qui avait été créée en 1886 pour transporter le charbon de Decazeville à Bordeaux, d'où il était exporté vers l'Angleterre et d'autres destinations avant de connaître un double déclin, qui lui sera au final fatal.

Le premier déclin ça a été le transport de voyageurs, qui a cessé dans les années 1980 et ensuite le transport de marchandises que le bassin houiller Decazeville a perdu son activité c’est-à-dire les houillères, du zinc de Viviez, les aciéries, parce qu’il y avait une grosse industrie à Decazeville, tout ça a disparu, plus de matériaux à transporter donc plus de fret, et on a fermé la ligne définitivement.

Fermée en 1989, la ligne était vouée à être envahie par les ronces et les acacias. Mais c'était compter sans l’opiniâtreté d'une poignée de passionnés qui ont réussi à y organiser des circulations de trains touristiques, à partir de 1994. La même année, Mémorail Quercy Vapeur a été créé. Conçu à l'origine pour être visité par les passagers empruntant le train touristique, pour leur permettre de faire une pause au cours d'un voyage long de 75 km, le musée s'est peu à peu développé. Parti de pas grand-chose, il est devenu aujourd'hui un site autonome seul survivant de l'aventure Quercy-Rail qui a fait long feu.

La voie appartenait toujours à la SNCF, il fallait payer une redevance importante mais la SNCF ne faisait pas de travaux et les traverses ont pour la plupart 50-60 ans d’existence donc elles ne correspondent plus et c’était devenu dangereux. On nous a baissé la vitesse à 30 km/h et ensuite on nous a interdit de circuler et c’est ainsi qu’à partir de 2003, Quercy-Rail a arrêté.

L'association Quercy-Rail existe toujours et milite encore pour la remise en circulation d'un train touristique dans la vallée du Lot, mais les travaux à envisager sont conséquents et d'autres structures plaident en la faveur d'une voie verte, ce qui ne réjouit pas les partisans du chemin de fer.

Le musée Mémorail Quercy-Vapeur était au début très modeste. Un premier petit réseau a été créé, remplacé par l'actuel à l'échelle Ho, qui se compose de 4 circuits.

Petit à petit, la collection s'est étoffée avec l'arrivée d'objets provenant pour beaucoup de la ligne toute proche et de nombreux dons, parmi lesquels une très belle collection d'affiches.

L'association a aussi fait l'acquisition d'une locomotive à vapeur en 7 pouces ¼, pour laquelle un circuit a été conçu dans un premier temps dans le jardin, avant qu'un aiguillage et la pose de nouvelles voies ne permettent de faire le trajet jusqu'au musée.

Un parcours d'environ 450 mètres aller-retour qui l'an dernier au moment du tournage de ce reportage se faisait derrière un locotracteur, en attendant le retour de révision de la locomotive à vapeur de l'association. C'est à elle que sont destinés le château d'eau et la grue qui ont été construits pour qu'elle puisse faire le plein, de façon moins fastidieuse qu'à l'aide de bidons comme c'était le cas auparavant. Le château d'eau est vidangé l'hiver, et remis en charge au printemps, car c'est l'eau de pluie qui alimente ce réservoir.

Jean-Luc Cavalier, un autre membre de l'association est également passionné de train. Il est modéliste ferroviaire depuis l'âge de 8 ans. Au fil de divers déménagements, il s'est toujours arrangé pour ménager une place dans sa maison pour un réseau, quitte à parfois devoir tout recommencer en arrivant dans un nouveau lieu de vie. Après un an ou deux passés à la SNCF, Jean-Luc a fait sa carrière à La Poste, voyageant à bord des allèges parcourant la France pour trier le courrier à destination des villes desservies. Parvenu à l'âge de la retraite, il a découvert Mémorail Quercy Vapeur et a décidé de s'y investir.

J’étais venu visiter il y a une vingtaine d’années mais ce n’était pas du tout pareil, il n’y avait pas le musée, c’était juste un petit circuit et j’en avais entendu parler mais d’autres activités me tenaient un peu à l’écart de tout ça, et quand j’ai retrouvé ce site j’ai été surpris et ça m’a intéressé de m’investir et d’assouvir ma passion, de donner du temps pour essayer de maintenir quelque chose qui est très intéressant et on s’aperçoit que même des gens qui ne sont pas spécialement passionnés par le train s’arrêtent et font le tour, demandent des explications, ils sont très heureux de voir ce réseau miniature qui est magnifique aussi, et de faire un tour de petit train avec les enfants, un plaisir partagé qui nous sort de la routine de retraités !

Même s'il avoue n'y avoir jamais touché, Jean-Luc est impatient de voir revenir la locomotive à vapeur pour la prendre en mains. C'est bien souvent lui que l'on retrouve dans le rôle de conducteur des trains sur le circuit, et aussi d'agent de manœuvre. Depuis quelques mois, sa tâche a été un peu facilitée par l'installation d'un pont tournant près du musée qui permet de retourner les locomotives en bout de circuit, à défaut de place pour construire une boucle de retournement.

A noter que pour la saison 2018, Mémorail Quercy Vapeur sera ouvert à partir du 3 juin et jusqu'à fin Septembre tous les dimanches et jours fériés de 14 heures à 18 h30, tous les jours sauf le samedi en juillet et en août, et que la désormais traditionnelle bourse-exposition multi-modélisme annuelle proposée par le musée le sera cette année le dimanche 1er juillet de 10 heures à 18 heures. Une date qui sera marquée par le retour de la locomotive à vapeur de l'association dans son jardin.

La semaine prochaine dans Aiguillages, nous nous rendrons à Aubiet, dans le Gers où s'est déroulé il y a quelques semaines une exposition de modélisme ferroviaire dont je vous rendrai compte.

Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Patrimoine