La Petite histoire du RER C

La Petite histoire

du RER C

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

La Petite histoire du RER C

Transcription :

Trois ans après les lignes A et B, c'est la ligne C du RER qui était inaugurée, enfin pas tout à fait, parce-que comme vous allez le comprendre dans ce qui va suivre, cet ensemble assez hétérogène de lignes qui ont été regroupées sous cette appellation peine à coller à la définition d'un Réseau Express Régional. Plus de 500 000 voyageurs l'empruntent néanmoins quotidiennement pour se rendre au travail, ou pour leurs loisirs, puisque cette ligne dessert quelques uns des monuments les plus visités au monde. Mais alors pourquoi un parcours aussi tourmenté ? Pourquoi ces travaux qui interrompent une partie des circulations tous les étés depuis des années, et désolé de vous l'apprendre, pour encore pas mal de temps. Ou encore pourquoi a-t'il fallu autant de temps pour que le tronçon qui constitue son épine dorsale soit établi, alors qu'il ne manquait en gros que 800 mètres pour le réaliser, ce sont quelques unes des questions auxquelles je vous propose de répondre aujourd'hui en m'appuyant sur ce livre de Didier Janssoone consacré aux 40 ans de la ligne C du RER C et édité par la Vie du Rail. Bonjour et bienvenu dans Aiguillages !


La situation que les agents de la SNCF préfèrent entre toutes est celle dans laquelle ils doivent expliquer à la gare de Versailles-Rive-Gauche à un touriste étranger venu visiter le château, que pour retourner dans le centre de Paris il leur faudra prendre un train en direction de Versailles-chantiers, gare qui se trouve à moins d'un km à vol d'oiseau.


Mais cette balade touristique en train, n'est possible que depuis une 40 aine d'années et l'inauguration de la Transversale Rive Gauche.


Le problème c'est que le Ministère des Affaires Etrangères et l'Assemblée Nationale ont leurs sous-sols juste sur le tracé du tunnel.


Pendant ce temps, l'idée d'un Métro Express Régional fait son chemin du côté de la Compagnie du Métropolitain de Paris, la CMP, qui deviendra quand à elle, la RATP.


La suite de cette histoire qui conduira à l'inauguration de deux premières lignes de Métro Express Régional, vous la connaissez, je vous l'ai raconté dans les épisodes consacrés à la petite histoire du RER A et du RER B, alors revenons à celle du RER C.


En 1900, au moment de l'exposition universelle le terminus des lignes est donc transféré de la gare d'Austerlitz à celle d'Orsay, et comme l'exposition universelle est l'occasion de présenter le savoir faire français, le tronçon reliant les deux gares est équipé d'un 3 ème rail alimenté en 850 volts courant continu. Même si elle est très courte, ce sera la deuxième ligne de l'hexagone à être électrifiée.


L'autre gare dont il faut que je vous raconte l'histoire pour que vous compreniez la genèse de la ligne C du RER, c'est celle des Invalides.


Ils n'avaient plus qu'à traverser la rue, non pas pour trouver du boulot, mais pour être reçu sous les ors de la république, au quai d'Orsay.


Mais voilà que dans les années 70, ressurgit la question de l'établissement d'une relation entre la gare des Invalides et celle d'Orsay, le chaînon manquant pour relier les lignes de banlieue de l'Ouest, et celles du Sud-Ouest Parisien.


Notez bien que l'on ne parle pas alors encore de RER, cela viendra qu'un an plus tard, et il y a plusieurs raisons à cela.


Le RER C est officiellement né en mai 1980, avec la prolongation de la branche de Versailles jusqu'à Saint-Quentin-en-Yvellines qui réutilise à partir de Viroflay la ligne Paris-Chartres, et le sextuplement des voies entre Versailles-Chantiers et Versailles-Matelots, mais si, mais si, pour mieux séparer les différents trafics.


Prochaine étape la mise en service d'Eole et du tramway T12 en principe dans le courant de l'année 2022. Ils devraient tous les deux avoir un impact sur la ligne C du RER et peut-être même conduire à une simplification de la carte de ses dessertes, je vous en reparlerai ici même en temps et en heure. En attendant si vous souhaitez en savoir plus sur l'histoire du RER C, je vous renvoi à l'excellent livre de Didier Janssoone à partir duquel j'ai préparé cet épisode, il s'appelle 1979-2019, les 40 ans de la ligne C du RER et est édité par La Vie du Rail.








Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Patrimoine